Traitement des déchets nucléaires : Socodei se renforce en Suède - L'EnerGeek Traitement des déchets nucléaires : Socodei se renforce en Suède - L'EnerGeek

Traitement des déchets nucléaires : Socodei se renforce en Suède

studsvikAlors que la filière nucléaire française se réorganise, le groupe EDF vient d’acquérir  l’activité et les installations de traitement des déchets radioactifs du groupe suédois Studsvik. La vente, estimée à 39 millions d’euros environ, va notamment permettre de renforcer la filiale Socodei.

Les deux électriciens sont effectivement parvenus à un accord pour 355 millions de couronnes (environ 39 millions d’euros). Comme le précise EDF dans un communiqué : « L’opération concerne les actifs et installations de traitement des déchets par recyclage des métaux, incinération et pyrolyse situés sur le site Studsvik de Nykoping en Suède, ainsi que le centre de recyclage des métaux MRF (Metal Recycling Facility) de Workington en Grande-Bretagne ».

Pour le Figaro, cette acquisition « complète ainsi son activité dans le traitement des déchets faiblement radioactifs en renforçant ses capacités existantes portées par sa filiale française Socodei ». De son côté, Studsvik se félicite de « la transaction [qui] générera un apport de trésorerie d’environ 225 millions de couronnes suédoises (24,5 millions d’euros) ».

Rédigé par : jacques-mirat

jeu 14 Jan 2016
Le 31 décembre 2015, le gouvernement des Etats-Unis a autorisé la Westinghouse Electric Company à finaliser l’acquisition de CB&I Stone & Webster Inc., la division de construction de centrales nucléaires et des services intégrés de CB&I. La filiale du groupe…
lun 23 Déc 2013
L’ambassade d’Italie en Roumanie a annoncé que l’ENEA (Agence italienne pour les nouvelles technologies, l’énergie et le développement économique durable), la société transalpine Ansaldo Nucleare et l’Institut de recherches nucléaires de Roumanie allaient travailler ensemble à la conception d’un réacteur…
Le pétrole est la seule énergie qui, en 2015, a vu sa consommation augmenter dans les pays du G20, dans un contexte de ralentissement de la croissance et d'augmentation des préoccupations de sobriété énergétique. C'est du moins ce qu'affirme Enerdata,…
lun 22 Sep 2014
Si la multiplication des nouvelles technologies tend à augmenter nos besoins énergétiques quotidiens alors même que les préoccupations environnementales actuelles réclameraient au contraire de mieux maîtriser et de réduire notre consommation, la question du stockage de l'électricité et de l'efficacité énergétique…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *