L'Afrique pense au nucléaire civil - L'EnerGeek L'Afrique pense au nucléaire civil - L'EnerGeek

L’Afrique pense au nucléaire civil

centrale de KoebergUn blog hébergé sur le site de l’émission Géopolis, diffusée au cours du JT de 13 heures sur France 2, abordait récemment la question de l’énergie en Afrique. Pour combler leur déficit énergétique, plusieurs pays du continent se tournent désormais vers le nucléaire civil.

L’Afrique du Sud est le premier pays africain à avoir connecté une centrale nucléaire à son réseau électrique. Une note du Journal Officiel précise d’ailleurs que le gouvernement se prépare à « lancer un appel d’offres pour la construction de plusieurs réacteurs nucléaires ». La production d’électricité d’origine nucléaire sera alors portée à 11 430 MW grâce aux huit nouvelles unités et à celle de Koeberg.

Toutefois, l’Afrique du Sud n’est pas le seul pays à avoir opté pour le recours à l’atome. Selon le directeur du département énergies alternatives et nucléaire au ministère ghanéen de l’énergie, Robert Sogbadji, « d’ici 2028-2030, le Ghana commencera à produire de l’électricité avec ses propres réacteurs nucléaires ». Pour porter le nucléaire à 25 % du mix électrique national, l’Institut national de recherche nucléaire ghanéen coopère actuellement avec l’Agence internationale de l’énergie atomique (AIEA).

Par ailleurs, bien d’autres pays pourraient aussi choisir la filière nucléaire pour diversifier leur mix énergétique. On peut notamment citer l’exemple du Maroc où l’objectif de 2030 est également évoqué par l’AIEA.

Rédigé par : jacques-mirat

lun 6 Fév 2017
Barbara Romagnan, députée (SRC) du Doubs et Julien Aubert (LR), député du Vaucluse, respectivement rapporteure et président de la mission d’information relative à la faisabilité technique et financière du démantèlement des installations nucléaires de base, ont présenté, le 1 février…
lun 6 Oct 2014
ONET Technologies, entreprise leader du démantèlement nucléaire en France a présenté le mercredi 1er octobre dernier de nouveaux équipements de démantèlement nucléaire haute activité téléopérés au sein du Campus industriel de Saint-Etienne. Baptisé "dissolveur MAR 200" du nom du réacteur…
mar 19 Mai 2015
Alors qu’elle mène actuellement le plus vaste programme nucléaire du monde avec non moins de 27 centrales en construction, la Chine vient d’annoncer la création de trois équipes d’intervention nucléaire d’urgence. Pilotées par trois opérateurs nationaux, ces équipes devront pouvoir…
dim 14 Août 2016
Un riverain de la centrale nucléaire de Leibstadt, en Suisse, a publié une vidéo de la tour de refroidissement prise à l’aide d’un drone. L’auteur du film affirme vouloir relancer le débat sécuritaire alors que l’Inspection fédérale de la sécurité nucléaire…

COMMENTAIRES

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *