Saurea, le moteur solaire français à la durée de vie infinie - L'EnerGeek Saurea, le moteur solaire français à la durée de vie infinie - L'EnerGeek

Saurea, le moteur solaire français à la durée de vie infinie

moteur_saurea_photo_saureaPetite révolution dans le monde de l’énergie solaire : la société française Saurea a développé un moteur à énergie solaire dont la durée de vie est, selon ses concepteurs, quasi-illimitée. Une caractéristique qui en fait un dispositif particulièrement adapté aux pays pauvres ainsi qu’aux populations isolées et non connectées à un réseau électrique. 

Un dispositif qui pourrait fonctionner non-stop pendant un quart de siècle

C’est en 2014 que l’inventeur français Alain Coty fonde la société Saurea en compagnie de Grégory Deren (gérant) et Nadège Payet-Tisset (responsable commerciale). Leur démarche est motivée par l’envie de lancer sur le marché un dispositif photovoltaïque innovant… voire révolutionnaire : un moteur solaire à la durée de vie illimitée et dont les pièces ne s’usent pas.

Dans un monde où les biens de consommation sont conditionnés par l’obsolescence programmée, le moteur solaire de la société Saurea fait donc office d’exception. Il a été conçu pour fonctionner de manière infinie sans jamais s’user : ce dispositif solaire ne comporte en effet aucune pièce susceptible de s’user dans le temps ni aucun composant électronique. De l’aveu de ses concepteurs, il serait capable de fonctionner sans interruption pendant toute la durée de vie des cellules photovoltaïques qui le composent : soit entre 20 et 25 ans.

« On met ce moteur au soleil, il se met à tourner, on revient 25 ans après, et il tourne toujours », explique non sans une touche d’humour Alain Coty. Reste que l’argument économique est des plus attrayants : le moteur Saurea ne nécessite aucun coût d’entretien ou de réparation tout au long de sa durée de vie.

Un dispositif renouvelable pour remplacer un groupe électrogène

Mais le principal avantage du moteur solaire est bien évidemment son caractère écologique. Autonome, étanche et tropicalisé, l’invention se met en marche grâce à l’énergie qu’elle capte dans les rayons solaires. Elle alimente ensuite divers dispositifs électriques externes en transformant cette énergie solaire en force motrice. Le moteur Saurea peut donc remplacer des installations déjà existantes et qui fonctionnaient jusque-là avec une autre source d’énergie (comme un groupe électrogène fonctionnant à l’énergie fossile polluante).

Les caractéristiques de ce moteur solaire en font un dispositif idéal pour les pays pauvres où les ressources monétaires, les personnes qualifiées et les pièces de hautes technologies nécessaires à la réparation de ce genre d’appareil font défaut. L’invention d’Alain Coty est également adaptée à une utilisation locale, dans les régions isolées dépourvues de connexion à un réseau électrique.

En effet, grâce à cette source d’énergie autonome et renouvelable, les applications sont nombreuses : pompage de l’eau souterraine, mécanisation agricole et artisanale, irrigation et traitement de l’eau, chauffage et refroidissement.

Les travaux d’Alain Coty ont jusqu’à présent donné lieu à cinq brevets. Son moteur solaire permettrait de répondre aux nombreux défis environnementaux qui se posent quotidiennement dans certaines régions du monde. L’équipe de Saurea ambitionne de commercialiser à grande échelle ce dispositif et cherche à ce titre des investisseurs.

Crédit photo : Saurea

Rédigé par : guy-belcourt

lun 27 Jan 2014
En raison des températures qui descendent et de la réduction des heures d'ensoleillement, la saison hivernale est caractérisée par une forte demande en électricité : les ménages voient leurs besoins en chauffage et lumière augmenter. Cette situation pousse donc les…
mar 13 Juin 2017
Si l'on peut logiquement se réjouir d’une année 2016 record en matière de raccordements d’installations renouvelables, le douzième rapport annuel REN21, publié mardi 6 juin 2017 par l'association éponyme, se veut légèrement moins optimiste. Cette étude de référence pour de…
jeu 21 Juil 2016
En vue de la COP22 qu’elle organise à la fin de l’année, la ville de Marrakech accueillait la première édition du forum AFER 2016, Forum Africain des Energies Renouvelables. Le rassemblement avait pour thème « Les Energies Renouvelables au service du…
ven 20 Déc 2013
Les parcs éoliens implantés en Bretagne par EDF bénéficient désormais d'un suivi à distance, opéré par les agents du centre de maintenance de Saint-Gilles. 15ème établissement régional à entrer en service, cette antenne bretonne permet d'ores et déjà de chapeauter…

COMMENTAIRES

  • Pourquoi ce moteur, s’il est réellement efficace et performant, serait « un dispositif idéal pour les pays pauvres » ? Les pays dit « pauvres » développent le photovoltaïque 10 fois plus rapidement que nous. Dans 5 ans, ils nous auront dépassé et ce seront eux les champions du développement durable ! Alors ce moteur , moi je veux aussi pouvoir en profiter en France, et du photovoltaïque aussi ! 😉

    http://www.toitot-autonomie-electrique.com

    Répondre
    • très intéressé par votre société et je souhaiterai mieux vous connaitre
      ne manquez pas de me contacter

      Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *