Le charbon baisse dans le mix énergétique des Etats-Unis - L'EnerGeek

Le charbon baisse dans le mix énergétique des Etats-Unis

mixUSAD’après l’Agence américaine de l’énergie (IEA), en 2016 le charbon ne sera plus la première source d’énergie du mix électrique de la première puissance économique mondiale. Dans ce contexte morose, quatre entreprises majeures du secteur ont déjà été fermées.

Le charbon a longtemps représenté plus de la moitié du mix électrique des Etats-Unis. Selon les estimations de l’IEA, en 2016, il n’en représentera plus que 32 %, bien que son prix ait été « divisé par deux depuis son pic de 2011 ». Si le charbon devient la deuxième source d’énergie du mix électrique américain derrière le gaz, c’est principalement la conséquence de décisions stratégiques des politiques et des banques.

Récemment, quatre entreprises charbonnières du pays ont été placées en faillite, alors qu’une cinquième, la société Peabody – qui représente 20 % de la production américaine -, est fragilisée. La candidate Hillary Clinton a d’ailleurs confirmé que sa politique énergétique ne favoriserait pas le secteur, qui représentait pourtant en 2015 quelque 68 000 mineurs aux États-Unis.

Rédigé par : jacques-mirat

ven 6 Jan 2017
La forêt de Sherwood, dans le comté de Nottinghamshire au Royaume-Uni, célèbre repère de Robin des Bois et de ses acolytes, serait aujourd'hui très convoitée pour ses réserves en gaz de schiste. Des études préliminaires à l'exploitation de la zone…
mar 10 Oct 2017
Si la production de gaz vert continue d'augmenter en France, grâce notamment à des mécanismes de soutien public réguliers, la filière ne compte actuellement que 36 sites de production de biométhane en service et le pays est encore très en…
mer 11 Mar 2015
Le groupe industriel français Alstom a annoncé ce lundi 9 mars avoir remporté un nouveau contrat pour la livraison clé en main de nouvelles unités de production au lignite fonctionnant en conditions ultra-supercritiques. Une nouvelle technologie inédite sur le continent…
jeu 17 Avr 2014
  Bien que le groupe EDF ait récemment été sélectionné par Londres pour construire deux réacteurs EPR, son action outre-Manche ne se résume pas à l’énergie nucléaire. En témoigne le lancement de deux nouvelles installations mercredi : le parc éolien…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *