Le traitement des déchets nucléaire, une activité rentable - L'EnerGeek

Le traitement des déchets nucléaire, une activité rentable

déchetsnukeLe marché des déchets nucléaires continue d’accueillir de nouveaux acteurs ambitieux. Après Véolia, c’est au tour de l’entreprise Séché de se positionner sur les futurs contrats de l’industrie nucléaire européenne.

En pleine croissance, l’entreprise Séché part à la conquête du marché des déchets nucléaires, bien plus lucratif que celui des ordures ménagères selon le journal Les Echos. La société spécialisée dans les déchets dangereux vient effectivement d’acquérir la start-up du nucléaire, HPS Nuclear Services et devient du même coup un nouvel acteur majeur du secteur.

Selon la dirigeante de Séché Energies, Dominique Mouillot : « Séché se positionne dans un paysage français des déchets nucléaires qui ne comptait aujourd’hui que trois acteurs : Nuvia (groupe Vinci), Onet et Veolia ». Celle-ci continue de justifier l’opération en expliquant : « avec HPS, nous acquérons une société qui a les certifications nécessaires pour nous permettre à l’avenir de participer aux appels d’offres d’EDF, d’Areva et du CEA ».

Rédigé par : jacques-mirat

mer 21 Déc 2016
Mises à contribution suite à l'arrêt de plusieurs réacteurs nucléaires cet automne, les centrales thermiques françaises, et celles à gaz en particulier, ont permis de répondre à l'augmentation de la demande en électricité. Elles ont atteint selon le dernier bilan…
ven 28 Mar 2014
La visite officielle du Président Chinois Xi Jinping en France a évidemment été l’occasion pour les deux pays de signer une série d’accords commerciaux. Plusieurs de ces contrats concernent l’énergie, traditionnel domaine de coopération entre Pékin et Paris. Plusieurs accords…
mer 11 Mar 2015
Alors que les États-Unis se sont engagés à réduire leurs émissions de gaz à effet de serre, l'administration Obama s'intéresse de plus en plus la question de l'énergie nucléaire. Le département américain de l'Énergie, organe fédéral dédié aux questions énergétiques, songe en effet…
mar 25 Nov 2014
L'autorité britannique de régulation nucléaire (ONR) a autorisé le vendredi 21 novembre dernier, EDF Energy, filiale du groupe français au Royaume-Uni, à remettre en activité trois réacteurs nucléaires arrêtés au mois d'août dernier suite à la découverte d'un défaut sur…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *