Johannes Teyssen tente de rassurer E.ON - L'EnerGeek

Johannes Teyssen tente de rassurer E.ON

EON NucleaireAprès avoir révélé une perte de 7 milliards d’euros en 2015, l’énergéticien allemand E.ON redoute l’année 2016. Et pour cause, la situation de l’entreprise ne va guère s’améliorer au cours des douze prochains mois.

Analysés par le président du directoire d’E.ON, Johannes Teyssen, les chiffres du leader de l’énergie « reflètent le changement structurel profond que le secteur traverse et qui se poursuit cette année ». Le groupe a enregistré une forte baisse de son résultat opérationnel mais conserve la même stratégie. A savoir : « la scission de l’entreprise en deux entités ».

Le chef d’entreprise est déterminé à persévérer, même s’il prévient que « la voie pour y parvenir sera plus dure et plus longue que prévue ». A la suite des choix concernant le mix énergétique germanique, notamment la décision d’arrêter le nucléaire en 2022 mais aussi de la chute des prix de gros de l’électricité, la santé financière des énergéticiens allemands s’est considérablement détériorée. Il y a quelques jours, son concurrent RWE affichait d’ailleurs pareillement des difficultés.

Rédigé par : jacques-mirat

mar 13 Oct 2015
Le gouvernement suédois vient de confirmer son intention d’abandonner les énergies fossiles. Pour y parvenir le pays scandinave compte notamment augmenter le budget dédié aux énergies renouvelables, tout en conservant son parc nucléaire. Une stratégie conforme aux dernières recommandations du…
mer 30 Juil 2014
La société canadienne d'ingénierie SNC-Lavalin, via sa filiale Candu Energy, a signé le jeudi 23 juillet dernier, un accord avec le groupe Chinois CNPEC (China Nuclear Power Engineering) dans le cadre d'un projet de construction de deux réacteurs nucléaires en Roumanie.…
mer 2 Nov 2016
Sur son site internet, la candidate démocrate à l’élection présidentielle américaine, Hillary Clinton, a précisé sa stratégie pour l’énergie. Afin de lutter contre le réchauffement climatique, elle propose notamment d’investir massivement dans les énergies propres, dont le nucléaire. Pour Hillary…
Alors que les Écossais se prononcent aujourd'hui jeudi 18 septembre sur leur indépendance et la séparation de l'Ecosse et du Royaume-Uni, des questions se posent quant à l'avenir de la collaboration des deux nations en matière énergétique. Un marché commun pourrait se segmenter…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *