Le Maroc développe le solaire avec l'Allemagne - L'EnerGeek Le Maroc développe le solaire avec l'Allemagne - L'EnerGeek

Le Maroc développe le solaire avec l’Allemagne

solairemarocA l’occasion d’une visite au Maroc, le ministre allemand de la Coopération économique et du Développement, Gerd Müller, a annoncé son intention d’investir dans l’énergie solaire. Le projet de Midelt va ainsi recevoir 400 millions d’euros de financement, destinés à favoriser le développement de cette énergie renouvelable.

A la fin du mois de février, le responsable politique allemand, accompagné du président du directoire de l’Agence marocaine de l’énergie solaire (Masen), Mustapha Bakkoury, a confirmé la collaboration des deux pays dans le secteur de l’énergie photovoltaïque. Avec le projet de Midelt, une ou plusieurs centrales de 400 MW seront installées par les entreprises sélectionnées à partir de fin 2017 ou début 2018.

Au total, selon le quotidien Le Matin, la banque publique allemande d’investissement KfW s’est engagée à participer au plan marocain Noor à hauteur de 864 millions d’euros. Ce dernier vise notamment à installer « 2 000 mégawatts de capacités énergétiques d’origine solaire à échéance 2020 ». Un objectif stratégique alors que le Maroc est chargé d’accueillir la prochaine Conférence internationale sur le climat, la COP 22, entre le 7 et le 18 novembre 2016 à Marrakech.

Rédigé par : jacques-mirat

lun 25 Juil 2016
En France, la Commission de régulation de l’énergie anticipe une forte hausse des charges du service public de l'énergie en 2017. Selon ses estimations, elles s’élèveront l'an prochain à 8 milliards d’euros, soit une hausse de 19 % par rapport…
jeu 4 Sep 2014
Dans son troisième rapport annuel centré sur le marché des énergies renouvelables, publié le 29 août dernier, l'Agence Internationale de l’Énergie (AIE) estime que des incertitudes politiques vont freiner le développement des énergies propres, notamment dans les pays de l'OCDE.…
dim 8 Nov 2015
Longtemps considérée comme le mauvais élève de la lutte contre le changement climatique, la Chine s'engage progressivement pour l'environnement et l'instauration d'un développement économique plus durable. Le futur poids lourd du marché mondial de l'énergie propose en effet de nombreuses…
jeu 21 Avr 2016
Le Commissariat à l'énergie atomique et aux énergies alternatives (CEA) participe au projet Power to Gaz Jupiter 1000. L’objectif de l’opération consiste à convertir et stocker des surplus d'électricité sous forme de gaz.   (suite…)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *