La Russie se positionne sur le nucléaire en Iran - L'EnerGeek

La Russie se positionne sur le nucléaire en Iran

irannucléaireAprès la levée des sanctions économiques à son encontre, l’Iran a décidé de relancer son programme de construction de centrales nucléaires. A l’heure actuelle, plusieurs pays dont la Russie désirent participer à cette aventure industrielle.

Depuis janvier et l’annonce du représentant de l’Organisation de l’énergie atomique d’Iran (OEAI), Berhuz Kamalvandi, on sait que l’Iran vise la construction de 7 ou 8 nouvelles centrales nucléaires dans les années à venir. Pour relever ce défi, la Russie mais aussi la Chine, la Corée du Sud ou l’Espagne ont proposé leurs services.

Malgré cette compétition, le dirigeant de l’OEAI, Ali Akbar Salehi, a récemment déclaré que l’Iran « n’oublierait jamais l’aide et le soutien de la Russie dans les moments (…) difficiles ». De son côté le directeur général de l’Union russe de l’efficacité énergétique, Semion Dragalski, a rappelé que « seule la Russie possède des réacteurs de centrales nucléaires de la génération 3+ ».

Qui plus est, bien que la Corée du Sud essaye activement de vanter les mérites de son réacteur SMART (System-integrated Modular Advanced Reactor), Rosatom continue de bénéficier du prestige lié au succès de la centrale de Bouchehr, dans le sud-ouest de l’Iran. Les Russes ont en effet fourni en 1995 un réacteur à eau légère au site, dont la construction avait commencé en 1975 sous l’impulsion de l’Allemagne.

Rédigé par : jacques-mirat

mer 21 Juin 2017
Réunis avec Areva au sein de la Plateforme France Nucléaire (dont l’accord de partenariat a été renouvelé au mois de mai 2017), le groupe EDF et le Commissariat à l’énergie atomique (CEA) devraient renforcer encore un peu plus leur collaboration…
lun 3 Nov 2014
Alors que se tenait la semaine dernière à Pékin une conférence internationale réunissant les organismes scientifiques et techniques à la base des autorités nationales de sûreté nucléaire, Liu Hua, vice-responsable de l'Administration de sûreté nucléaire chinoise, a réaffirmé la volonté…
ven 30 Oct 2015
En Alsace, la fermeture de la centrale nucléaire de Fessenheim continue de faire polémique. A la suite d’un courrier adressé par la ministre de l’Energie, Ségolène Royal, tous les syndicats se sont rassemblés pour dénoncer une décision politique.  (suite…)
mer 25 Jan 2017
Le conseil d'administration d'EDF a adopté mardi 24 janvier la délibération sur la convention d'indemnisation, ouvrant ainsi la voie à la procédure de fermeture anticipée de la centrale nucléaire de Fessenheim en Alsace. La plus vieille centrale de France pourrait…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *