Les plans de Ségolène Royal pour l'énergie en France - L'EnerGeek Les plans de Ségolène Royal pour l'énergie en France - L'EnerGeek

Les plans de Ségolène Royal pour l’énergie en France

transition énergétique

transitionénergétiqueLa ministre de l’Energie, Ségolène Royal, a présenté il y a quelques jours une « version préliminaire du Plan de programmation Pluriannuel de l’Energie ». Tandis que les ENR vont progressivement s’imposer dans le mix électrique tricolore, le parc nucléaire pourrait prochainement voir sa durée d’exploitation prolongée.

Dans le cadre d’une transition énergétique pour la croissance verte, la ministre du Développement durable a présenté sa feuille de route pour l’énergie. Les experts du secteur, tel que l’avocat spécialiste de l’environnement Arnaud Gossement, ont ainsi pu observer les objectifs assez ambitieux du pays concernant les énergies renouvelables (ENR). Pour augmenter de 50 % la capacité installée des ENR, le gouvernement souhaite par exemple développer la production de l’éolien terrestre entre 21 800 MW et 23 300 MW en 2023 (contre 9 300 MW en 2014), et la production du solaire photovoltaïque entre 18 200 MW et 20 200 MW en 2023 (contre 5 400 MW en 2014).

En revanche, le PPE n’évoque que partiellement la question de l’avenir du nucléaire dans le mix énergétique. Si l’objectif de réduire la part du nucléaire à 50 % du mix électrique est maintenu, la décision de prolonger les centrales nucléaires ne sera prise qu’en 2019, après la publication de l’avis technique de l’Agence de Sûreté Nucléaire (ASN). Néanmoins, les pouvoirs publics demandent à EDF « d’engager, au cours de la première période de la PPE (2016/2019), les investissements pour préparer une première tranche de 25 GW de prolongation » (soit environ 40% du parc nucléaire actuel).

Rédigé par : jacques-mirat

mer 13 Nov 2013
Selon un décret paru dimanche 10 novembre au Journal Officiel, la société Areva est autorisée à procéder au démantèlement de trois installations nucléaires situées à La Hague : l'usine de traitement des combustibles irradiés UP2-400, l'atelier de traitement des combustibles…
mar 19 Mar 2013
Lundi à 18 h 57  (10 h 57 en France) les systèmes de refroidissement des piscines de stockage du combustible usagé des réacteurs 1,2 et 3 de la centrale accidentée de Fukushima ont du être arrêtés suite à une coupure…
lun 8 Juil 2013
Le gouvernement espagnol a signé vendredi 5 juillet l’ordre de fin d’exploitation de la plus vieille centrale nucléaire du pays, située à Garoña, dans la province de Burgos au nord du pays. Le réacteur à eau bouillante de la centrale…
jeu 7 Mai 2015
Si aucun programme précis de développement n'a encore été communiqué ni aucun appel d'offres lancé, le gouvernement brésilien ne cache plus ses nouvelles ambitions en matière d'énergie nucléaire. Ce dernier a en effet évoqué la construction éventuelle de quatre nouveaux…

COMMENTAIRES

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *