Les plans de Ségolène Royal pour l'énergie en France - L'EnerGeek

Les plans de Ségolène Royal pour l’énergie en France

financement-participatif-transition-energétique

transitionénergétiqueLa ministre de l’Energie, Ségolène Royal, a présenté il y a quelques jours une « version préliminaire du Plan de programmation Pluriannuel de l’Energie ». Tandis que les ENR vont progressivement s’imposer dans le mix électrique tricolore, le parc nucléaire pourrait prochainement voir sa durée d’exploitation prolongée.

Dans le cadre d’une transition énergétique pour la croissance verte, la ministre du Développement durable a présenté sa feuille de route pour l’énergie. Les experts du secteur, tel que l’avocat spécialiste de l’environnement Arnaud Gossement, ont ainsi pu observer les objectifs assez ambitieux du pays concernant les énergies renouvelables (ENR). Pour augmenter de 50 % la capacité installée des ENR, le gouvernement souhaite par exemple développer la production de l’éolien terrestre entre 21 800 MW et 23 300 MW en 2023 (contre 9 300 MW en 2014), et la production du solaire photovoltaïque entre 18 200 MW et 20 200 MW en 2023 (contre 5 400 MW en 2014).

En revanche, le PPE n’évoque que partiellement la question de l’avenir du nucléaire dans le mix énergétique. Si l’objectif de réduire la part du nucléaire à 50 % du mix électrique est maintenu, la décision de prolonger les centrales nucléaires ne sera prise qu’en 2019, après la publication de l’avis technique de l’Agence de Sûreté Nucléaire (ASN). Néanmoins, les pouvoirs publics demandent à EDF « d’engager, au cours de la première période de la PPE (2016/2019), les investissements pour préparer une première tranche de 25 GW de prolongation » (soit environ 40% du parc nucléaire actuel).

Rédigé par : jacques-mirat

Alors que les Écossais se prononcent aujourd'hui jeudi 18 septembre sur leur indépendance et la séparation de l'Ecosse et du Royaume-Uni, des questions se posent quant à l'avenir de la collaboration des deux nations en matière énergétique. Un marché commun pourrait se segmenter…
jeu 3 Juil 2014
Engagement de la campagne présidentielle de François Hollande, la fermeture de la centrale nucléaire alsacienne semble acquise même si les colonnes des Echos parlent cette semaine d'un scénario alternatif : fermer deux autres réacteurs plutôt que ceux de Fessenheim. D’une part car les…
lun 10 Juin 2013
L’ASN (l’Autorité de Sureté Nucléaire) a ouvert ce matin son centre d’information à Montrouge : le public pourra venir y consulter différents ouvrages sur les risques liés au nucléaire. Il sera ouvert du lundi au vendredi, de 10h à 12h et…
mar 24 Fév 2015
Le second réacteur de la centrale nucléaire Néstor Kirchner (anciennement Atucha), à quelques kilomètres de la ville de Lima en Argentine, est désormais pleinement opérationnel : il a atteint, jeudi 19 février, 100% de sa puissance nominale. Un événement célébré par la…

COMMENTAIRES

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *