Les ambitions nucléaires de la Russie en Algérie - L'EnerGeek

Les ambitions nucléaires de la Russie en Algérie

sergeilavrovAu cours d’un déplacement en Algérie, le ministre des Affaires étrangères russe, Sergeï Lavrov, est revenu sur la coopération industrielle et énergétique des deux pays. A cette occasion, il aurait même discuté de « la «possibilité de construction d’une centrale nucléaire de conception russe ».

Dans un entretien accordé au quotidien algérien L’Expression, le responsable de la politique extérieure de Moscou a rappelé le « demi-siècle de coopération fructueuse » avec Alger. Il a évoqué par exemple le développement du secteur de l’énergie dans le but de préparer la «période post-pétrolière», et notamment l’industrie nucléaire civile.

Depuis septembre 2014 et l’Accord intergouvernemental bilatéral sur la coopération dans le domaine de l’utilisation pacifique de l’énergie nucléaire, les deux pays coopèrent activement. D’ailleurs, Sergeï Lavrov relaye à ce sujet les travaux du comité bilatéral, qui est organisé du 1er au 3 mars, pour la coordination dans le domaine de l’utilisation pacifique de l’énergie nucléaire.

Rédigé par : jacques-mirat

lun 6 Jan 2014
Selon un communiqué de Taner Yildiz, Ministre de l'Energie et des Ressources naturelles, le Parlement turc évaluera par le biais d'un vote, en juin prochain, le projet de construction de la centrale nucléaire de Sinop, qui sera érigée sur les…
mer 14 Jan 2015
La Ministre de Écologie, Ségolène Royal, a réaffirmé, dans un entretien accordé à l'Usine Nouvelle le 8 janvier dernier, la place de l'énergie nucléaire dans le mix énergétique français présent et futur. Convaincue qu'il faut faire preuve de pragmatisme plutôt…
mar 15 Avr 2014
Dans un rapport publié cette semaine, le Comité Scientifique de l’ONU sur les Effets de la Radiation Atomique (UNSCEAR), précise que la catastrophe nucléaire de Fukushima-Daiichi, en date du 11 mars 2011, n’aurait pas dans l’avenir de conséquences directes sur…
jeu 25 Déc 2014
En proie à des difficultés d'approvisionnement électrique liées à l'arrêt imprévu de trois réacteurs, le nouveau gouvernement belge récemment constitué, a confirmé son engagement pour l'énergie nucléaire et la prolongation de dix années supplémentaires pour les réacteurs 1 et 2…

COMMENTAIRES

  • Ouillouillouille …. Des fois, les « missiles de Cuba  » ( qui n’ont jamais existé ! ) ne vont-ils pas se faire remplacer par « les réacteurs nuke d’Alger » ?… Voilà qui serait une « bonne » piste d’ évacuation pour notre gouvernement néo-colonialiste actuel , emberlificoté dans ses opérations de police françafricaines en Libye, puis au Mali ( et bientôt dans tout le continent : quand on a mis le feu à l’Afrique, l’arrivée de la Russie ( atomique ! ) serait un excellent bouc émissaire pour se défiler dès que possible !…

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *