Le Royaume-Uni accélère dans l'éolien - L'EnerGeek Le Royaume-Uni accélère dans l'éolien - L'EnerGeek

Le Royaume-Uni accélère dans l’éolien

éolienneUKLes autorités britanniques continuent de faire confiance à EDF Energy Renewables pour développer leur potentiel éolien. A la fin février, l’ouverture de trois nouveaux sites a été officialisée, à Park Spring (8,5 MW), Burnhead Moss (26 MW) et Rhodders (12,3 MW).

Avec ces nouvelles installations, 42 000 foyers de plus pourront être alimentés avec de l’énergie verte. Les deux plus grandes fermes éoliennes ont été montées en Ecosse, avec respectivement treize et six turbines, tandis que la troisième est localisée dans le nord de l’Angleterre et se compose de trois turbines. Les infrastructures seront gérées par la joint-venture créée par EDF Énergies Nouvelles et EDF Energy, qui contrôle 31 parcs dans le pays avec 323 turbines qui génèrent 600 MW d’électricité propre.

Actuellement, le Royaume-Uni occupe la troisième place du podium européen pour sa puissance éolienne installée. Avec 13,6 gigawatts, elle reste derrière l’Espagne (23 GW) et l’Allemagne (45GW) ; la France quant à elle occupe la quatrième place, avec 10,4 GW.

Rédigé par : jacques-mirat

lun 4 Avr 2016
L'Agence de l'environnement et de la maîtrise de l’énergie (ADEME) et le ministère de l'Écologie ont révélé les deux lauréats de l'appel à projets relatif au développement de grandes installations solaires thermiques : un bailleur social implanté dans la région…
jeu 27 Avr 2017
Malgré la prise de position sans équivoque de Scott Pruitt, le chef de l'Agence américaine pour la protection de l'environnement (EPA), Al Gore se veut rassurant et optimiste sur la participation de son pays à la lutte contre le changement…
mer 16 Avr 2014
Schindler connaît bien le domaine des ascenseurs, mais cette fois-ci, probablement inspiré par le projet d'avion solaire Solar Impulse auquel il a participé, le groupe teste un ascenseur solaire à Barcelone. Baptisé le Solar Elevator, il est destiné à équiper…
jeu 7 Avr 2016
Si l'objectif de 40 % d'électricité renouvelable en 2030 prévu dans la loi de transition énergétique reste tout à fait possible aujourd'hui, il nécessitera néanmoins un développement rapide de l'énergie éolienne marine, plus coûteuse, mais aussi plus régulière dans la production d'électricité…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *