La Commission européenne veut endiguer la baisse du nucléaire - L'EnerGeek La Commission européenne veut endiguer la baisse du nucléaire - L'EnerGeek

La Commission européenne veut endiguer la baisse du nucléaire

nucleaireUe2014

Dans son « Programme indicatif du nucléaire », la Commission européenne donne son avis sur les moyens à employer afin « d’endiguer la baisse de la part du nucléaire ». Selon elle, afin de conserver un mix énergétique largement décarboné, d’importants investissements devront être réalisés dans les prochaines années.

Actuellement, « 131 réacteurs nucléaires d’une capacité de 121 GW produisent de l’électricité dans 14 États de l’Union européenne. La part du nucléaire dans le mix électrique européen s’élève aujourd’hui à 27 % », nous précise le site Contexte. Pour entretenir et préserver cet outil de production énergétique, stratégique dans la lutte contre le réchauffement climatique, l’Union européenne plaide pour des investissements conséquents.

D’après les projections réalisées par l’institution bruxelloise, « les capacités nucléaires installées pourraient se situer entre 96 et 105 gigawatts (GW) à l’horizon 2050, comptant pour 17-21 % de la production d’électricité ». Une part du mix électrique importante bien qu’inférieure aux « 121 GW comptabilisés en 2015, qui représentaient 28 % de la production de courant ». Afin de maintenir l’énergie atomique à ce niveau, il faudrait investir 500 milliards d’euros dans de nouvelles capacités.

Par ailleurs, le document précise également que « le démantèlement de centrales nucléaires deviendra une activité de plus en plus importante pour l’industrie nucléaire européenne ». En effet, tandis que 147  réacteurs étaient fermés de manière permanente en octobre 2015 à travers le monde, « seuls 16 ont été complètement démantelés, 3 en Allemagne et 13 aux Etats-Unis ».

Rédigé par : jacques-mirat

lun 3 Avr 2017
Après plusieurs mois de phase préparatoire, le groupe EDF a annoncé vendredi 31 mars 2017 avoir entamé les fondations des premières structures composant la future installation nucléaire d'Hinkley Point au Royaume Uni. Ce chantier hors-norme dont le coût est évalué…
mer 2 Sep 2015
Initialement prévu pour avril 2009, le projet finlandais EPR Olkiluoto 3 devrait être mis en service d'ici à fin 2018, soit avec 9 années de retard accumulées. La phase de test devrait enfin pouvoir commencer dès février 2016, l'année prochaine. Une…
jeu 11 Déc 2014
Les grands groupes énergétiques français ne sont pas opposés à l'idée de s'impliquer dans le développement de l'énergie nucléaire en République Tchèque. C'est ce qu'a déclaré Manuel Valls, Premier ministre du gouvernement français, mardi 9 décembre au cours d'un forum…
ven 17 Avr 2015
Le Directeur Général Adjoint de Rosatom, Nikolaï Spassky, s'est rendu au Myanmar (anciennement Birmanie) à la fin du mois de mars pour rencontrer Nyan Tun, le vice-président de ce pays d'Asie du Sud-Est continentale. Une rencontre où la coopération énergétique…

COMMENTAIRES

  • Quand on parle de capacités nucléaires, on peut parler de puissance installée, mais parler immédiatement après de % de production d’électricité, on doit craindre que l’on pense puissance alors qu’il s’agit d’énergie; c’est une erreur courante, et il vaut mieux la chiffrer en kWh (ou GWh ouTWh).

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *