Les travaux de l'Institut du Photovoltaïque commencent à Paris Saclay - L'EnerGeek

Les travaux de l’Institut du Photovoltaïque commencent à Paris Saclay

IPVFEtendu sur une surface totale de 12 000 m2, l’Institut Photovoltaïque d’Ile-de-France ouvrira ses portes dès 2017. Situé sur le campus de Paris-Saclay, il compte sur l’expertise de ses nombreux partenaires (le CNRS, l’École polytechnique, EDF, Total, Air Liquide, …) pour s’imposer comme l’un des meilleurs centres de recherche au monde sur l’énergie solaire.

La construction du bâtiment qui accueillera l’Institut du Photovoltaïque d’Ile-de-France (IPVF) a été confiée à l’entreprise Demathieu et Bard, son élaboration à l’architecte Jean-Philippe Pargade. Le 8 janvier dernier, la première phase des travaux a débuté pour l’édification de 7 800 m² de ce bâtiment. Lorsqu’il sera terminé, il rassemblera plus de 150 chercheurs afin de développer les technologies photovoltaïques.

En effet, selon un communiqué de l’organisme publié le 10 février dernier, « l’IPVF a pour ambition de devenir l’un des principaux centres mondiaux de recherche, d’innovation et de formation dans le domaine de l’énergie solaire photovoltaïque en fédérant des équipes de recherche académiques reconnues au plan international et des industriels leaders de la filière photovoltaïque ».

Rédigé par : jacques-mirat

mar 20 Août 2013
Inauguré dimanche 18 août, le parc éolien offshore allemand de Riffgat, situé en mer du Nord au large de l’île de Borkum, ne peut pourtant pas produire d’électricité et consomme des milliers de litres de diesel. Ce parc pour lequel…
lun 24 Fév 2014
Lors de la conférence de ce week-end sur l’énergie à Oran (Algérie), le mot d’ordre était  « énergie renouvelable ». Les participants ont unanimement considéré les énergies vertes comme un choix stratégique pour l’avenir de l’Afrique. L'un des plus importants potentiels renouvelables se situe au nord…
ven 5 Avr 2013
General Electric a annoncé la mise en service d’un prototype d’éolienne de grande puissance dit « intelligente » sur son site d’essai de Wieringermeer, aux Pays-Bas. L’éolienne « intelligente », prototype 2.5-120, parvient à analyser des dizaines de milliers de données par seconde pour une…
lun 10 Mar 2014
Ciments du Maroc, une des filiales du groupe italien Italcementi, a investi plus de 3 millions d’euros à Aït Baha (dans la région de Souss-Massa-Drâa) en partenariat avec Italgen Maroc (une autre filiale d’Italcementi) dans un projet de centrale solaire…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *