Vers la fin de la production pétrolière française? - L'EnerGeek

Vers la fin de la production pétrolière française?

segolene royal © Parti socialistePetit à petit, la France tourne le dos aux énergies fossiles polluantes. Cette volonté politique, dictée par des impératifs environnementaux, est d’ailleurs inscrite dans la loi sur la transition énergétique et la croissance verte, promulguée en août 2015. C’est pourquoi la ministre de l’Écologie, Ségolène Royal, a annoncé que toute nouvelle demande de permis de recherches d’hydrocarbures conventionnels (pétrole, gaz naturel…) serait dorénavant refusée sur le territoire national.

Le gouvernement ne délivrera plus de permis de recherches

C’est au cours d’un débat parlementaire, le mardi 12 janvier à l’Assemblée nationale, que Ségolène Royal a annoncé qu’aucune demande de permis portant sur des opérations de recherches d’hydrocarbures conventionnels en France ne serait dorénavant validée par le gouvernement français.

« C’est à la lumière de ces nouveaux choix, consolidés par la loi de transition énergétique, que le ministère met en place un système de refus de toute nouvelle demande d’autorisation de recherches d’hydrocarbures conventionnels. Puisqu’il faut réduire la part des énergies fossiles, pourquoi continuer à donner des autorisations de recherches d’hydrocarbures conventionnels? », s’était notamment interrogée Mme Royal.

Pour la ministre de l’Écologie, cette décision découle logiquement de la loi sur la transition énergétique votée l’été dernier en France. Cette loi prévoit en effet la baisse de la consommation des énergies fossiles en France, afin de lutter contre le réchauffement climatique et la pollution de l’atmosphère terrestre.

Réduire la consommation primaire d’énergies fossiles en France d’ici 2030

Selon les données disponibles sur le site du ministère de l’Écologie, 54 permis de recherches d’hydrocarbures conventionnels étaient actifs et 130 demandes de permis étaient en cours à la date du 1er juillet 2015. Il s’agirait donc des dernières opérations de ce genre en France.

« Il faut inciter les groupes industriels qui s’engagent dans ce type d’activité à réorienter leurs investissements vers la production d’énergies renouvelables ou vers la production de l’efficacité énergétique », estime la ministre.

Pour rappel, la loi sur la transition énergétique prévoit une réduction de la consommation énergétique finale à hauteur de 50% à l’horizon 2050 (par rapport aux niveaux de 2012). Il s’agira également pour la France de réduire d’un tiers sa consommation primaire d’énergies fossiles d’ici une quinzaine d’année.

En France, l’exploration pétrolière n’était autorisée que dans le cadre de la recherche d’hydrocarbures conventionnels : la fracturation hydraulique, technique mise au point pour l’extraction du gaz de schiste (un hydrocarbure non conventionnel), était, et reste encore aujourd’hui, interdite.

Crédit photo : Parti socialiste

Rédigé par : jacques-mirat

ven 28 Avr 2017
Considéré comme un projet non prioritaire par Bruxelles qui y voit surtout le moyen pour la Russie de renforcer son poids dans l'approvisionnement européen en gaz, le projet de gazoduc Nord Stream 2 avance progressivement. Le groupe russe Gazprom et…
mar 20 Déc 2016
Selon une enquête réalisée par le cabinet de conseil Arabella Advisors pour l'association DivestInvest et publiée la semaine dernière, les investisseurs internationaux seraient aujourd'hui plus enclin à financer le développement des énergies vertes. Un nombre grandissant d'institutions financières tourneraient même…
mar 12 Déc 2017
Deux ans jour pour jour après la COP21, un nouveau sommet étape baptisé « One Planet Summit » dédié au financement de la lutte contre le changement climatique s’est ouvert mardi 12 décembre 2017 à Paris. Co-organisé avec les Nations…
lun 15 Mai 2017
Le 24 avril 2017, le contrat de financement pour le futur gazoduc Nord Stream 2 a enfin été bouclé à Paris. De quoi satisfaire les entreprises partenaires du projet qui doit permettre d’alimenter une partie de l’Europe en gaz russe.…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *