L'énergie éolienne a le vent en poupe au Canada - L'EnerGeek L'énergie éolienne a le vent en poupe au Canada - L'EnerGeek

L’énergie éolienne a le vent en poupe au Canada

winturbine manitoba - ©LoozrboyLe secteur canadien de l’énergie éolienne se porte à merveille. C’est du moins ce qu’affirme l’Association canadienne de l’énergie éolienne (CanWEA) qui a annoncé, au début du mois de janvier, que 2015 avait été une année des plus dynamiques pour cette énergie renouvelable. Grâce à une puissance installée de 11.205 MW, le Canada se classe désormais au 7ème rang mondial en termes de puissance éolienne.

Une croissance dynamique…

Pour la seule année 2015, le Canada a lancé plus de 36 projets éoliens et a ainsi fait croitre sa puissance installée de 1.506 MW. Il s’agit de la sixième performance mondiale en termes de puissance ajoutée en 2015. Grâce à l’ensemble de ses turbines éoliennes, la Canada a pu répondre à la demande en électricité de plus de trois millions de foyers, soit près de 5% des besoins nationaux en électricité.

« Non seulement l’énergie éolienne a-t-elle poursuivi sur sa lancée en étant la source de production d’électricité la plus mise en service au Canada pour une cinquième année consécutive, mais elle a également enregistré une croissance annuelle moyenne de 23% depuis cinq ans (soit une moyenne de 1.438 MW par année) », a déclaré Robert Hornung, le président de CanWEA.

La province de l’Ontario reste « le chef de file » de l’énergie éolienne en termes de taille et de croissance de son parc : la province la plus peuplée du Canada a en effet lancé plus de 870 MW de projets éoliens en 2015, et ainsi porté sa puissance installée totale à 4.361 MW.

Grâce aux engagements pris dans le cadre de son nouveau processus d’approvisionnement pour les projets renouvelables d’envergures, l’Ontario devrait renforcer sa position de leader canadien de l’éolien : près de 2.000 MW d’énergies éoliennes supplémentaires devraient en effet être lancés au cours des prochaines années.

… complétée par des transitions énergétiques ambitieuses

Grâce à la croissance de son parc éolien à hauteur de 397 MW en 2015, le Québec reste le deuxième marché du pays. La Belle Province a atteint une puissance renouvelable totale de 3.262 MW, notamment grâce au lancement du plus grand projet éolien jamais réalisé au Canada, le parc de Rivière-du-Moulin (développé, construit et mis en service par la filiale canadienne de l’électricien français EDF). Ce parc devrait voir sa puissance augmenter de quelque 700 MW au cours des deux prochaines années.

Avec une puissance installée totale de 1.500 MW, la province de l’Alberta reste le troisième marché éolien du pays. Le secteur ne s’est pourtant que peu développé au cours de l’année passée, avec l’ajout de seulement 29 MW en 2015. Cette province s’est cependant engagée en novembre dernier dans une ambitieuse transition énergétique : remplacer les 2/3 de l’électricité produite au charbon par des sources d’énergies renouvelables.

Même ambition pour la province du Saskatchewan qui s’est engagée à déployer plus de 2.000 MW de puissance renouvelable d’ici 2030. En attendant, la puissance installée de son parc de production éolien s’élève à 221 MW grâce au lancement de 23 MW l’année dernière.

La province de la Nouvelle-Écosse a vu la puissance installée de son secteur éolien atteindre 552 MW, grâce à l’ajout de 186 MW de projets en 2015. Avec la puissance installée des provinces voisines (294 MW pour la province du Nouveau-Brunswick, 204 MW pour l’Île-du-Prince-Édouard et 55 MW pour Terre-Neuve), la région de l’Atlantique atteint désormais une puissance éolienne totale de 1.104 MW.

Enfin, la Colombie-Britannique, le Manitoba, les Territoires du Nord-Ouest et le Yukon ont vu leur puissance installée rester stable en 2015 (avec respectivement 489 MW, 258 MW, 9 MW et 1 MW).

« Selon les projections, nous prévoyons l’ajout d’au moins 1.000 MW au Canada en 2016. Les récentes politiques adoptées en Alberta et en Saskatchewan montrent clairement que les perspectives de croissance de l’éolien restent fortes, même au-delà de 2016 », estime M. Hornung.

Crédit photo : Loozrboy

Rédigé par : jacques-mirat

mer 3 Avr 2013
Selon une étude allemande parue en 2007, la quantité de déchets issus de la filière photovoltaïque double chaque année et pourrait atteindre 35 000 tonnes par an d’ici 2020. Suite à une nouvelle directive européenne, les entreprises du secteur doivent aujourd’hui…
ven 31 Mai 2013
EDF Énergies nouvelles (EDF EN) et l’allemand WPD offshore, spécialisé dans l’éolien en mer en Europe, se sont associés pour répondre au deuxième appel d’offres français pour développer les parcs éoliens en mer.  Ils travailleront en partenariat avec Alstom, qui…
lun 2 Juin 2014
Alors que le projet de restructuration du groupe Alstom fait les gros titres de la presse économique française, le groupe a inauguré son premier centre de technologie hydroélectrique d'Amérique Latine. Ce nouveau complexe, dont la construction a nécessité un investissement…
mer 10 Fév 2016
Jean-Bernard Lévy, le PDG d'EDF, s'est rendu sur l'île de La Réunion les 1er et 2 février derniers. Ce déplacement, placé sous le signe de la transition énergétique, a été l'occasion d'inaugurer une installation photovoltaïque innovante et d'annoncer l'atteinte d'un taux…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *