La Chine veut se doter d'un réacteur nucléaire naval - L'EnerGeek

La Chine veut se doter d’un réacteur nucléaire naval

flexblueDans le cadre du 13e plan quinquennal (2016-2020) de l’industrie de l’énergie chinoise, Pékin a annoncé son intention de construire un réacteur nucléaire naval pour 2020. Le projet, intitulé ACPR50S, disposera d’une puissance de 200 mégawatts ; une invention similaire au Flex Blue réalisé par DCNS, en partenariat avec Areva, le CEA et EDF.

La Chine a révélé ses ambitions pour l’industrie nucléaire en présentant son 13ème plan quinquennal pour la période 2016-2020. A cette occasion, la Commission nationale du développement et de la réforme a notamment confié que les champions nationaux du secteur (CNNC, CGN…) avaient l’intention de construire un réacteur nucléaire naval afin d’approvisionner en électricité les populations insulaires. Par ailleurs, la China Shipbuilding Industry Corp sera associée à la conception de l’ACPR50S, « dont la construction devrait commencer en 2017 pour une mise en service prévue en 2020 ».

Ce projet n’est pas sans rappeler le Flex Blue développé actuellement par l’entreprise française DCNS. En effet, en 2011, la compagnie spécialisée dans l’industrie navale et l’énergie nucléaire avait évoqué la construction d’un prototype « de réacteur de petite puissance (50 à 250 MW), qui plus est sous-marin ». Pour réaliser ce modèle, DCNS avait notamment sollicité l’expertise d’Areva, d’EDF et du Commissariat à l’énergie atomique (CEA), pour une finalisation en 2016 ou en 2017.

Rédigé par : jacques-mirat

jeu 17 Jan 2013
Pierre-Franck Chevet, le nouveau président de l’ASN tient le même discours que son prédécesseur André-Claude Lacoste au sujet de la fermeture de la centrale de Fessenheim. Il a rappelé au gouvernement que la fermeture de la centrale alsacienne prendrait environ…
mar 7 Avr 2015
Selon un communiqué de presse publié lundi 31 mars par l'opérateur électrique Red Electrica de Espana (REE), l'Espagne a tiré 69% de son électricité de sources non émettrices de CO2 au cours du mois de mars. Les différentes sources d'énergie…
jeu 8 Sep 2016
En France, le secteur du nucléaire emploie approximativement 220 000 salariés dans 2 500 entreprises selon la SFEN. Parmi eux, on compte de nombreux sous-traitants qui souhaitent désormais bénéficier d’un statut unique afin notamment de préserver leur pouvoir d’achat. (suite…)
mar 21 Oct 2014
Alors que l'Assemblée nationale votait la loi de transition énergétique et la réduction de la part du nucléaire dans le mix électrique de 75 à 50 %, les acteurs de la filière nucléaire française, regroupés au Bourget pour le premier…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *