Les réacteurs nucléaires prolongés jusqu'à 80 ans ? - L'EnerGeek Les réacteurs nucléaires prolongés jusqu'à 80 ans ? - L'EnerGeek

Les réacteurs nucléaires prolongés jusqu’à 80 ans ?

La Commission de Régulation du Nucléaire envisage d’étendre la durée d’exploitation des réacteurs américains jusqu’à 80 ans. Si cette stratégie est confirmée, l’obtention d’une nouvelle licence par les opérateurs sera conditionnée au respect des consignes de sûreté élaborées grâce aux retours d’expérience acquis au fur et à mesure du vieillissement des installations existantes.

Dans un document rendu public par l’autorité en charge de la régulation de l’industrie nucléaire civile (NRC), on apprend que les Etats-Unis envisagent de prolonger la durée de vie de certains réacteurs nucléaires en activité. Pour obtenir la licence d’autorisation, il incombe aux opérateurs de traiter des effets du vieillissement des centrales, conformément à la réglementation en vigueur précise Stephen Burns, le responsable de la sûreté nucléaire aux Etats-Unis.

Actuellement, sur les 99 réacteurs en cours d’exploitation, 81 réacteurs ont déjà obtenu une prolongation jusqu’à 60 ans et sont donc potentiellement concernés par un tel allongement. Cette option est en discussion jusqu’au 29 février prochain, mais si elle est retenue, il s’agira d’une première mondiale qui pourrait « donner des idées à d’autres pays » explique Jacques Cardoze, journaliste à France 2. En France, la centrale la plus ancienne est en activité depuis moins de 40 ans, ce qui n’a pas empêché EDF de mettre en place un programme industriel pour rallonger la durée d’exploitation des installations tricolores – programme du « grand carénage ».


Nucléaire : vers une durée de vie des réacteurs de 80 ans ?

Rédigé par : jacques-mirat

mer 9 Nov 2016
Un mémorandum d’entente relatif à la construction de plusieurs centrales nucléaires a été signé lors d’une rencontre entre le président ougandais, Yoweri Museveni, et un représentant de Rosatom State Atomic Energy Corporation. Grâce à un investissement estimé à 3 milliards…
ven 13 Nov 2015
Plusieurs laboratoires de recherche se sont associés dans le cadre du programme Genesis, afin d’étudier le vieillissement des centrales nucléaires. Au total, 27,3 millions d’euros vont servir à « développer l'analyse expérimentale à l'échelle nanométrique des matériaux irradiés ». (suite…)
jeu 3 Mar 2016
Malgré ses récentes contreperformances financières, l’énergéticien veut faire avancer la transition énergétique. Son PDG, Gérard Mestrallet, et la future directrice générale, Isabelle Kocher, sont tous les deux mobilisés pour défendre un mix énergétique décarboné. (suite…)
lun 14 Juil 2014
Son avis n’est que consultatif, mais le CESE est une institution écoutée avant l’élaboration d’une loi comme celle sur la transition énergétique. Et selon le Conseil économique, social et environnemental, qui vient de rendre son avis à ce sujet,  si…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *