L'Algérie nourrit de l'ambition pour les énergies renouvelables - L'EnerGeek L'Algérie nourrit de l'ambition pour les énergies renouvelables - L'EnerGeek

L’Algérie nourrit de l’ambition pour les énergies renouvelables

AlgérieAlors que la lutte contre le réchauffement climatique est devenue l’objectif de l’ensemble de la communauté internationale, l’Algérie contribue activement à la transition énergétique. Le pays qui dispose pourtant d’importantes réserves d’hydrocarbures veut désormais développer l’industrie photovoltaïque pour assurer sa production d’électricité.

Pour lutter contre le réchauffement climatique, tous les participants de la COP21, dont l’Algérie, se sont engagés à développer les énergies renouvelables. Dans ce contexte, le directeur du Centre de développement des énergies renouvelables (CDER), Noureddine Yassa, rappelle que « 14 centrales électriques photovoltaïques d’une capacité installée de 268 mégawatts (MW) ont été mises en service en 2015 ».

Au total, ces opérations représentent un investissement de 70 milliards de DA, tandis que chaque centrale est à l’origine de la création de 50 emplois. A l’avenir, les objectifs fixés par le Programme national de développement des énergies renouvelables (PNR) prévoient d’atteindre les 13 575 MW d’énergie solaire à l’horizon 2030.

Pour respecter ce rythme soutenu, l’Algérie pourra notamment compter sur la coopération de l’Union européenne. En effet, le commissaire européen à l’énergie, Miguel Arias Cañete, a réaffirmé son intention de « soutenir l’Algérie dans la mise en œuvre de sa stratégie nationale pour les énergies renouvelables et l’efficacité énergétique ».

Rédigé par : jacques-mirat

ven 26 Août 2016
La Suède a officiellement lancé cet été un tronçon de deux kilomètres de ce qui est présenté comme une des premières routes électriques du monde. Le concept consiste à faire circuler les poids-lourds du constructeur Scania à la manière des…
lun 18 Nov 2013
Comme annoncé depuis quelques mois, Berlin va progressivement réduire ses aides aux énergies renouvelables, pour faire face à l’explosion du coût de la transition énergétique et à la sortie du nucléaire qui se répercutent fortement sur les factures des consommateurs…
jeu 15 Mai 2014
Selon une annonce faite mercredi 14 mai par l'Agence Panafricaine de Presse (Pana), le Cameroun envisage la construction d'un nouveau barrage et d'une centrale hydro-électrique (75 MW). Des équipements qui devraient être implantés à Bini Warak, dans la région de…
mar 12 Mai 2015
Dans le cadre de son programme national de rénovation et de modernisation de ses aménagements hydrauliques, l'Unité de production Sud-Ouest du groupe EDF investit massivement depuis plusieurs années afin d'optimiser les performances techniques de ses centres de production hydroélectrique pyrénéens.…

COMMENTAIRES

  • Cela n’a rien à voir avec l COP 21. L’Algérie doit reduire la part de l’électricité produite à partir des hydrocarbures pour pouvoir maintenir le niveau des exportations de celles ci. Cela est dû à une explosion de la demande locale en énergie.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *