La campagne iode 2016 renforce la culture de radioprotection - L'EnerGeek La campagne iode 2016 renforce la culture de radioprotection - L'EnerGeek

La campagne iode 2016 renforce la culture de radioprotection

CampagneLa campagne iode 2016, organisée conjointement par les services de l’Etat, l’Autorité de Sureté Nucléaire (ASN) et Electricité de France (EDF) et qui a débuté hier, a pour objectif de renforcer la culture de « radioprotection » des riverains et des établissements recevant du public (ERP), qui se trouvent à proximité des 19 centrales nucléaires françaises.

Depuis 1997, les pouvoirs publics français distribuent gratuitement, à titre préventif, des comprimés d’iode aux personnes se trouvant à proximité des 19 centrales nucléaires. Au total, 500 000 foyers et établissements recevant du public (ERP) sont concernés par le dispositif ciblant les zones du plan particulier d’intervention (10 km autour des réacteurs), élaboré par les préfets.

Dans le cadre de la campagne d’information iode 2016, 500 mairies, 278 pharmaciens d’officine et 800 médecins sont mobilisés afin de relayer les consignes de sécurité. Lancée le 11 janvier 2016, elle se poursuivra jusqu’en septembre avec l’objectif d’inciter les particuliers et les ERP à venir chercher des comprimés d’iode, qui permettent de limiter le risque de cancer de la typhoïde, provoqué par le rejet d’iode radioactif dans l’atmosphère à la suite d’un accident nucléaire.

Déjà distribués en 2009, ces comprimés doivent être remplacés car ils arrivent désormais à leur date de péremption. Le public concerné recevra, dans le courant du mois de février, un courrier qui détaillera la marche à suivre. Parallèlement, 6 réflexes à adopter en cas d’alerte vont être largement diffusés sous différents formats : se mettre rapidement à l’abri dans un bâtiment ; se tenir informé ; ne pas chercher ses enfants à l’école ; limiter les communications téléphoniques ; prendre les comprimés d’iode dès que l’instruction est délivrée par les autorités ; se préparer à une évacuation éventuelle.

Enfin, un site internet (www.distribution-iode.com) et un numéro vert (0 800 96 00 20) ont été mis en place pour répondre aux interrogations qui pourraient subsister. Il est par exemple possible de trouver, sur le site, les dosages à respecter : 2 comprimés pour les adultes et les jeunes de plus de 12 ans, 1 comprimé pour les enfants de 3 à 12 ans, ½ comprimé pour les bébés de 1 mois à 3 ans et ¼ de comprimé pour les nourrissons de moins de 30 jours.

Cette opération vise à sensibiliser les populations à proximité des centrales afin d’agir et connaitre les six réflexes pour bien se protéger.

Rédigé par : jacques-mirat

mer 5 Nov 2014
Un consortium sud-coréen a signé à Séoul le 03 novembre 2014 un contrat de 23,6 millions de dollars (environ 18,8 millions d’euros) pour moderniser le réacteur atomique de recherche de l’Université de Technologie de Delft, aux Pays-Bas. Ce contrat constitue…
mer 18 Fév 2015
Le groupe énergétique français EDF a publié, jeudi 12 février, un communiqué de presse centré sur son bilan opérationnel et financier pour l'année 2014. Une année qui permet à l'énergéticien d'afficher des résultats "solides" grâce aux "excellentes" performances des énergies…
mer 29 Oct 2014
Le conseil municipal de l'agglomération de Satsumasendai au Japon, a approuvé ce mardi 28 octobre à une large majorité le redémarrage des réacteurs 1 et 2 de la centrale nucléaire de Sendai. Un redémarrage qui constituent la première étape d'un…
jeu 14 Août 2014
Selon la Word Nuclear Association, le nucléaire vit une période déterminante en Europe. La réussite des projets en cours (France, Finlande, Slovaquie) et à l’étude (Hongrie, Royaume-Uni, Lituanie, Bulgarie, République Tchèque, Pologne, Suède….) déterminera de l’avenir de l'énergie nucléaire sur…

COMMENTAIRES

  • Il est surtout clair que les dangers du nucléaire vont aller en augmentant ( avec un parc de centrales vieillissantes ) et qu’on cherche à le faire comprendre insidieusement aux populations pour éviter un transfert massif qui ne laisserait plus de place au doute !….

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *