Les pays baltes avancent vers l'indépendance énergétique  - L'EnerGeek

Les pays baltes avancent vers l’indépendance énergétique 

ElectricLes pays baltes (Estonie, Lettonie et Lituanie) seront raccordés au réseau électrique européen à partir de janvier 2016. Longtemps tributaires du gaz et du pétrole de la Russie, ces pays comptent désormais profiter de tarifs avantageux pour diminuer la facture énergétique de leurs populations.

Depuis le début du mois de décembre, l’Union européenne et les pays baltes tentent de synchroniser leurs réseaux électriques. Après le succès des premiers essais, le raccordement va devenir opérationnel à partir de janvier 2016. Une nouvelle qui devrait changer la donne géopolitique dans la région, car depuis la fermeture de la centrale nucléaire d’Ignalina en 2010, la Lituanie était particulièrement dépendante de Gazprom pour son approvisionnement énergétique (78,3% contre 11,9% pour l’Estonie et 55,9% pour la Lettonie).

Avec l’installation de deux câbles (NordBalt, 700MW, et LitPol, 500 MW), le réseau électrique des pays Baltes va devenir l’un des plus diversifiés d’Europe. D’après l’opérateur d’électricité public Litgrid, « la Lituanie va ainsi économiser jusqu’à 90 millions d’euros en 2016 grâce à ces nouvelles connexions ».

Actuellement, le ministère de l’Energie rappelle que « le prix de l’énergie en Suède est de 45% inférieur à celui du marché lituanien ». Cependant, la situation pourrait bien s’inverser si « le gouvernement de gauche de Stockholm continue à taxer de plus en plus lourdement l’énergie nucléaire », indique le journal Lietuvos rytas.

Pour la directrice du Centre lituanien d’études géopolitiques,  Greta Monika Tuckute, désormais ces « pays seraient plus que de simples îles reliées par des ponts à l’Europe ».

Rédigé par : jacques-mirat

Invité du Grand Rendez-Vous sur I-Télé, le PDG d’EDF, Jean-Bernard Lévy, a exposé son projet pour le secteur énergétique français. En abordant aussi bien la question du nucléaire que celle des énergies renouvelables, il a notamment expliqué que les prix…
lun 30 Mai 2016
Après de longs mois de négociation, TVO et Areva ne sont pas encore parvenus à un accord au sujet de l’EPR d’Olkiluoto. Pourtant, le responsable de l’énergéticien finlandais, Jarmo Tanhua, pensait avoir trouvé un « accord de principe ». (suite…)
mer 26 Juil 2017
Depuis une vingtaine d'années déjà, la Chine s'intéresse à de nombreuses pistes énergétiques. Les besoins du pays, tant pour l'industrie que pour la population, n'ont jamais été aussi importants, et ils vont encore connaître une forte croissance dans les prochaines…
jeu 7 Mar 2013
En association avec les groupes japonais Itochu et Mitsubishi, GDF-Suez s’est porté candidat pour la construction de la deuxième centrale nucléaire turque située à Sinop, sur le littoral de la Mer Noire. D’un coût compris entre 20 et 25 milliards…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *