Le programme nucléaire d'Afrique du Sud confirmé - L'EnerGeek

Le programme nucléaire d’Afrique du Sud confirmé

nucléaireDepuis 1984, l’Afrique du Sud utilise l’énergie nucléaire pour répondre à ses besoins énergétiques. Cependant, le pays de Jacob Zuma reste très dépendant de ses centrales à charbon vieillissantes. A l’avenir, il compte développer l’atome pour assurer son indépendance énergétique au lendemain de la COP21.

Selon le journal Business Day, le gouvernement a décidé mi-décembre de poursuivre le « programme nucléaire visant à augmenter la capacité énergétique nationale de 9600 MW ». D’après cette même source, l’ancien ministre des Finances, Nhlanla Nene, aurait été écarté après avoir dépensé près de 13 millions de dollars pour s’opposer à sa mise en œuvre.

Alors que plusieurs acteurs seraient susceptibles de se disputer le marché, l’industrie nucléaire française apparait en bonne position. En effet, c’est la France qui en 1984 avait permis à la première puissance économique du continent de construire sa première centrale nucléaire, celle de Koeberg, toujours en exploitation actuellement.

Alors que le nouveau ministre des Finances, Pravin Gordhan, s’est engagé à surveiller attentivement les « dépenses liées la construction éventuelle de nouveaux réacteurs », c’est le ministre de l’énergie, Tina Joemat-Peterson, qui devra désigner les entreprises co-contractantes, à l’issue d’un processus de mise en concurrence.

Rédigé par : jacques-mirat

mer 10 Avr 2013
Mégawatt et mégawattheure sont des termes couramment utilisés dans le cadre de la production d’énergie. Très proches, ces deux mots désignent pourtant des réalités très différentes.   Le mégawatt (MW) est une unité de puissance qui désigne la capacité de…
dim 29 Nov 2015
Avec la loi sur la transition énergétique, la France s’est fixée comme objectif d’assurer 32% de sa consommation avec des énergies renouvelables (ENR) en 2030. La question du stockage de l’énergie, centrale lorsqu'il s'agit de sources intermittentes, est en cours de résolution…
mar 2 Juin 2015
Désormais, Conakry devrait disposer d’une meilleure alimentation en électricité. En effet, le réseau électrique de la capitale guinéenne est directement relié au barrage de Kaléta, sur le fleuve Sénégal, dont le lancement de la première turbine d’une puissance de 80…
mer 28 Oct 2015
Depuis le 18 septembre, un centre d’information a été ouvert à Truyère pour faire découvrir le fonctionnement des barrages et des centrales hydrauliques. Imaginé par EDF, il est situé à côté de la centrale hydraulique de Couesques et s’intègre au…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *