EDF et GE lancent une centrale thermique nouvelle génération dans le Nord - L'EnerGeek EDF et GE lancent une centrale thermique nouvelle génération dans le Nord - L'EnerGeek

EDF et GE lancent une centrale thermique nouvelle génération dans le Nord

BouchainDans le département du Nord, la France modernise son parc thermique afin de s’adapter à la nouvelle donne énergétique. En installant, à Bouchain, une centrale à Cycle Combiné Gaz (CCG) de nouvelle génération, EDF et General Electric apportent une réponse à l’intermittence des énergies renouvelables. Tout en limitant les émissions de gaz à effet de serre par rapport à un CCG classique, et les émissions atmosphériques, comme l’oxyde d’azote.

Prévue pour 2016, la mise en service de la centrale à Cycle Combiné Gaz (CCG) de Bouchain remplace une des dernières unités de production au charbon en métropole. Avec la technologie FlexEfficiency50, la turbine à combustion permettra d’améliorer les anciennes performances du site en atteignant une pleine vitesse de 3 000 tours par minute. Ainsi, la nouvelle génération de CCG développée par General Electric dans les usines de Belfort obtient un « rendement de 61 % contre 58% pour un CCG classique et 37% pour une centrale charbon ».

Comme l’explique Bénédicte Deriot, chef de site depuis le 1er octobre, il s’agit « d’une première mondiale ». Afin d’assurer de nouveau l’exploitation de la tour réfrigérante de 125 mètres de hauteur, 60 agents seront mobilisés sur l’installation. Tandis que les premiers essais ont déjà commencé, la centrale pourra injecter sur le réseau électrique national jusqu’à 575 MW dès l’été, soit l’équivalent de la consommation de 600 000 foyers français.

Ce projet qui représente un investissement de 400 millions d’euros contribue non seulement au dynamisme économique local, mais permet sutout de faire face aux pointes de consommation. Alors qu’EDF désire doubler sa production d’énergies renouvelables d’ici à 2030 en France et en Europe, l’entreprise dispose actuellement d’une capacité de production thermique à flamme de l’ordre de 3 à 5% de sa production d’électricité totale, pour les périodes de « semi-base » (production modulée au fil de la journée) et « de pointe ».

Au total, 4 centrale à CCG seront donc exploitées en France : 1 en Meurthe-et-Moselle, 2 en Provence-Alpes-Côtes d’Azur et 1 dans le Nord.

Crédit Photo : @LaVoixduNord

Rédigé par : jacques-mirat

mer 15 Fév 2017
Si les émissions de CO2 du secteur aérien n'entrent pas dans l'accord de Paris (COP21), les compagnies aériennes doivent cependant faire leur part du chemin pour contenir les gaz à effet de serre. Les biocarburants alternatifs durables ont dans ce…
sam 30 Juil 2016
La fondation des frères Rockefeller, créée en 1940 par les fils de l'industriel John D. Rockefeller, a décidé d’investir 10 millions de dollars dans les énergies renouvelables en Afrique et confirme son désir de sortir petit à petit des énergies fossiles. (suite…)
lun 15 Mai 2017
En accord avec son ambition de déployer un large réseau de Gaz naturel pour véhicules (GNV) sur le territoire français, le géant pétrolier Total a annoncé mercredi 3 mai 2017, l'acquisition de la société néerlandaise PitPoint B.V. Considérée comme le…
ven 7 Mar 2014
Trois centrales au fioul exploitées par EDF vont être mises à l'arrêt à partir d’avril  et ce jusqu’au mois d’octobre. Si ces fermetures estivales n’auront aucune conséquence sur la sécurité d’approvisionnement en France, elles illustrent bien la crise de surcapacité…

COMMENTAIRES

  • Bonjour,

    Il manque juste quelque chose comme « 3 000 tours par minute en 1 heure.

    Avec la technologie FlexEfficiency50, la turbine à combustion permettra d’améliorer les anciennes performances du site en atteignant une pleine vitesse de 3 000 tours par minute.

    Crdlt

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *