EDF et GE lancent une centrale thermique nouvelle génération dans le Nord - L'EnerGeek EDF et GE lancent une centrale thermique nouvelle génération dans le Nord - L'EnerGeek

EDF et GE lancent une centrale thermique nouvelle génération dans le Nord

BouchainDans le département du Nord, la France modernise son parc thermique afin de s’adapter à la nouvelle donne énergétique. En installant, à Bouchain, une centrale à Cycle Combiné Gaz (CCG) de nouvelle génération, EDF et General Electric apportent une réponse à l’intermittence des énergies renouvelables. Tout en limitant les émissions de gaz à effet de serre par rapport à un CCG classique, et les émissions atmosphériques, comme l’oxyde d’azote.

Prévue pour 2016, la mise en service de la centrale à Cycle Combiné Gaz (CCG) de Bouchain remplace une des dernières unités de production au charbon en métropole. Avec la technologie FlexEfficiency50, la turbine à combustion permettra d’améliorer les anciennes performances du site en atteignant une pleine vitesse de 3 000 tours par minute. Ainsi, la nouvelle génération de CCG développée par General Electric dans les usines de Belfort obtient un « rendement de 61 % contre 58% pour un CCG classique et 37% pour une centrale charbon ».

Comme l’explique Bénédicte Deriot, chef de site depuis le 1er octobre, il s’agit « d’une première mondiale ». Afin d’assurer de nouveau l’exploitation de la tour réfrigérante de 125 mètres de hauteur, 60 agents seront mobilisés sur l’installation. Tandis que les premiers essais ont déjà commencé, la centrale pourra injecter sur le réseau électrique national jusqu’à 575 MW dès l’été, soit l’équivalent de la consommation de 600 000 foyers français.

Ce projet qui représente un investissement de 400 millions d’euros contribue non seulement au dynamisme économique local, mais permet sutout de faire face aux pointes de consommation. Alors qu’EDF désire doubler sa production d’énergies renouvelables d’ici à 2030 en France et en Europe, l’entreprise dispose actuellement d’une capacité de production thermique à flamme de l’ordre de 3 à 5% de sa production d’électricité totale, pour les périodes de « semi-base » (production modulée au fil de la journée) et « de pointe ».

Au total, 4 centrale à CCG seront donc exploitées en France : 1 en Meurthe-et-Moselle, 2 en Provence-Alpes-Côtes d’Azur et 1 dans le Nord.

Crédit Photo : @LaVoixduNord

Rédigé par : jacques-mirat

jeu 12 Jan 2017
Le carburant ED95 composé à plus de 90% d'éthanol et utilisable pour les bus et les camions de transport est désormais disponible en France. Envisagé comme un substitut efficace et compétitif au diesel, il était homologué depuis le mois de…
jeu 12 Sep 2013
La production d’électricité de Madagascar provient essentiellement de deux sources : l’hydroélectricité et les énergies fossiles. En 2011, l'énergie hydroélectrique assurait 52% de la production électrique , les combustibles fossiles apportaient les 48% restants. Bien que Madagascar dispose d'un fort potentiel…
ven 16 Sep 2016
Le président de la Banque Ouest Africaine de Développement (BOAD), Christian Adovelande, considère que 20 mille milliards de francs CFA seraient nécessaires pour répondre aux besoins énergétiques de la population d'Afrique de l’Ouest. En développant prioritairement les infrastructures de la…
Le Commissariat Général au Développement Durable (CGDD) vient de publier une étude portant sur l'évolution régionale du secteur de l'énergie entre 2002 et 2012. Ce dossier officiel, réalisé par le ministère de l'Écologie, permet notamment de dresser un panorama des moyens…

COMMENTAIRES

  • Bonjour,

    Il manque juste quelque chose comme « 3 000 tours par minute en 1 heure.

    Avec la technologie FlexEfficiency50, la turbine à combustion permettra d’améliorer les anciennes performances du site en atteignant une pleine vitesse de 3 000 tours par minute.

    Crdlt

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *