COP21 : le nucléaire fait-il partie de la solution ? - L'EnerGeek COP21 : le nucléaire fait-il partie de la solution ? - L'EnerGeek

COP21 : le nucléaire fait-il partie de la solution ?

avenir-nucleaire-articlePour limiter le réchauffement climatique, 195 pays ont décidé d’allier leurs efforts lors de la COP21 organisée à Paris. Au lendemain du sommet, une évidence s’impose : en France, comme dans le reste du monde, il faut rapidement décarboner le mix énergétique afin de maintenir sous la barre des 2°C la hausse des températures. Dans cette optique, l’industrie nucléaire semble faire partie de la solution.

Comme le souligne Valérie Faudon, Déléguée Générale de la Société Française d’Energie Nucléaire (SFEN) : « 70 % de la consommation d’énergie française est encore à base d’énergies carbonées (pétrole et gaz) ». A l’échelle de la planète, la part des énergies fossiles (pétrole, gaz et charbon) culmine même à 82% du mix énergétique.

Face à cette réalité, l’Agence internationale de l’énergie atomique (AIEA) rappelle justement que « l’énergie atomique a une faible intensité en émission de CO2 et peut faire partie de la solution pour rester sous le seuil des 2°C de hausse des températures d’ici à la fin du siècle ». Un message qui aurait dû être plus fortement relayé lors de la conférence internationale sur le climat.

En effet, lorsqu’on regarde les projections démographiques, le problème de l’approvisionnement énergétique va immanquablement se renforcer. C’est pourquoi le secrétaire américain à l’énergie, Ernest Moniz, insiste sur l’importance de préparer l’avenir, notamment avec les réacteurs nucléaires de 4ème génération prévus à l’horizon 2050.

Rédigé par : jacques-mirat

jeu 27 Nov 2014
L'agence de notation américaine Moody s'est intéressée, dans une de ses dernières études, aux perspectives de l'énergie nucléaire dans sept pays (Chine, Corée du Sud, Japon, États-Unis, Royaume-Uni, France et Allemagne). Les conclusions de ce rapport sont sans appels :…
mer 12 Nov 2014
Si le chiffre d'affaires d'EDF est légèrement en baisse sur les neuf premiers mois de l'année en raison des conditions climatiques défavorables, le groupe a toutefois confirmé le jeudi 7 novembre dernier ses objectifs pour l'exercice 2014. L'électricien public vise…
ven 23 Mai 2014
Les négociations se poursuivent dans le dossier Alstom et à l’heure où le ministre de l’Economie vient d’annoncer un possible plan C de rachat d’origine française (après les offres de General Electric et de Siemens),  le débat sur la cession…
jeu 9 Oct 2014
La Commission européenne a validé ce mercredi 8 octobre le projet de centrale nucléaire d'Hinkley Point C. Elle aura donc suivi les recommandations du président du Commissariat à la concurrence, Joaquim Almunia, qui s'était prononcé il y a quelque semaines en…

COMMENTAIRES

  • Le nucléaire, qui ne produit que de l’électricité, n’est pas la solution.

    De nombreuses études dans plusieurs pays, y compris aux USA et en Chine, montrent que toute l’électricité peut être produite à partir des énergies renouvelables en 2050.

    En 2004, le nucléaire a produit 15,8% de l’électricité mondiale contre 17,9% pour les énergies renouvelables.

    En 2014, le nucléaire a produit seulement 10,8% de l’électricité mondiale contre 22,4% pour les énergies renouvelables.

    En dix ans, de 2004 à 2014, la production d’électricité nucléaire a diminué de 8% alors que celle d’électricité renouvelable a augmenté de 68%.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *