COP21 : le nucléaire fait-il partie de la solution ? - L'EnerGeek

COP21 : le nucléaire fait-il partie de la solution ?

avenir-nucleaire-articlePour limiter le réchauffement climatique, 195 pays ont décidé d’allier leurs efforts lors de la COP21 organisée à Paris. Au lendemain du sommet, une évidence s’impose : en France, comme dans le reste du monde, il faut rapidement décarboner le mix énergétique afin de maintenir sous la barre des 2°C la hausse des températures. Dans cette optique, l’industrie nucléaire semble faire partie de la solution.

Comme le souligne Valérie Faudon, Déléguée Générale de la Société Française d’Energie Nucléaire (SFEN) : « 70 % de la consommation d’énergie française est encore à base d’énergies carbonées (pétrole et gaz) ». A l’échelle de la planète, la part des énergies fossiles (pétrole, gaz et charbon) culmine même à 82% du mix énergétique.

Face à cette réalité, l’Agence internationale de l’énergie atomique (AIEA) rappelle justement que « l’énergie atomique a une faible intensité en émission de CO2 et peut faire partie de la solution pour rester sous le seuil des 2°C de hausse des températures d’ici à la fin du siècle ». Un message qui aurait dû être plus fortement relayé lors de la conférence internationale sur le climat.

En effet, lorsqu’on regarde les projections démographiques, le problème de l’approvisionnement énergétique va immanquablement se renforcer. C’est pourquoi le secrétaire américain à l’énergie, Ernest Moniz, insiste sur l’importance de préparer l’avenir, notamment avec les réacteurs nucléaires de 4ème génération prévus à l’horizon 2050.

Rédigé par : jacques-mirat

mer 8 Jan 2014
Le premier réacteur de la nouvelle centrale nucléaire de Kudankulam est désormais le 21ème réacteur nucléaire indien en service depuis qu’il a été relié au réseau d’électricité le 22 octobre dernier. Actuellement à l’épreuve des tests, le réacteur monte peu…
mer 24 Juin 2015
Largement déficitaire sur le plan énergétique, le Nigéria, première économie d'Afrique, entend depuis plusieurs années déjà mettre sur pied un vaste programme de développement du nucléaire civil. L'accord de partenariat conclu avec l'agence russe Rosatom en avril dernier confirme ses…
lun 4 Mar 2013
L’activité nucléaire civile, comme la plupart des activités industrielles, génère une production d’eaux usées. Ces effluents peuvent contenir des résidus radioactifs et des résidus chimiques. Soumis à une réglementation stricte, les rejets des effluents dans l’environnement sont sous surveillance permanente…
lun 8 Avr 2013
Le 5 avril, la société finlandaise Fennovoima a annoncé dans un communiqué qu’elle proposait des négociations directes au groupe Rosatom pour la construction de la centrale nucléaire de Hanhikivi. La Finlande envisage de construire une centrale nucléaire sur la presqu’île…

COMMENTAIRES

  • Le nucléaire, qui ne produit que de l’électricité, n’est pas la solution.

    De nombreuses études dans plusieurs pays, y compris aux USA et en Chine, montrent que toute l’électricité peut être produite à partir des énergies renouvelables en 2050.

    En 2004, le nucléaire a produit 15,8% de l’électricité mondiale contre 17,9% pour les énergies renouvelables.

    En 2014, le nucléaire a produit seulement 10,8% de l’électricité mondiale contre 22,4% pour les énergies renouvelables.

    En dix ans, de 2004 à 2014, la production d’électricité nucléaire a diminué de 8% alors que celle d’électricité renouvelable a augmenté de 68%.

    Répondre
  • Avec le transfert d’usage de l’électricité vers les transports (véhicules électriques à batteries et à hydrogène),le nucléaire fait pleinement partie de la solution de ce 21ème siècle afin de maintenir sous la barre des 2°C, la hausse des températures.

    Répondre
  • Avec le transfert d’usage de l’électricité vers les transports (véhicules électriques à batteries et à hydrogène),le nucléaire fait pleinement partie de la solution de ce 21ème siècle afin de maintenir sous la barre des 2°C, la hausse des températures.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *