COP21 : le nucléaire fait-il partie de la solution ? - L'EnerGeek COP21 : le nucléaire fait-il partie de la solution ? - L'EnerGeek

COP21 : le nucléaire fait-il partie de la solution ?

avenir-nucleaire-articlePour limiter le réchauffement climatique, 195 pays ont décidé d’allier leurs efforts lors de la COP21 organisée à Paris. Au lendemain du sommet, une évidence s’impose : en France, comme dans le reste du monde, il faut rapidement décarboner le mix énergétique afin de maintenir sous la barre des 2°C la hausse des températures. Dans cette optique, l’industrie nucléaire semble faire partie de la solution.

Comme le souligne Valérie Faudon, Déléguée Générale de la Société Française d’Energie Nucléaire (SFEN) : « 70 % de la consommation d’énergie française est encore à base d’énergies carbonées (pétrole et gaz) ». A l’échelle de la planète, la part des énergies fossiles (pétrole, gaz et charbon) culmine même à 82% du mix énergétique.

Face à cette réalité, l’Agence internationale de l’énergie atomique (AIEA) rappelle justement que « l’énergie atomique a une faible intensité en émission de CO2 et peut faire partie de la solution pour rester sous le seuil des 2°C de hausse des températures d’ici à la fin du siècle ». Un message qui aurait dû être plus fortement relayé lors de la conférence internationale sur le climat.

En effet, lorsqu’on regarde les projections démographiques, le problème de l’approvisionnement énergétique va immanquablement se renforcer. C’est pourquoi le secrétaire américain à l’énergie, Ernest Moniz, insiste sur l’importance de préparer l’avenir, notamment avec les réacteurs nucléaires de 4ème génération prévus à l’horizon 2050.

Rédigé par : jacques-mirat

ven 3 Avr 2015
Tout juste frappée par un gigantesque blackout qui a mis en évidence sa fragilité sur le plan énergétique, la République de Turquie poursuit le déploiement de son ambitieux programme nucléaire. Le Parlement a en effet donné, mercredi 1er avril, son aval dans le cadre…
lun 10 Mar 2014
Alors que le Vietnam a confié au Russe Rosatom la responsabilité de construire ses deux premiers réacteurs nucléaires, le pays d’Asie du Sud-est continue de tisser des accords de coopération autour de l’énergie atomique avec d’autres pays. Lundi 24 février,…
mar 8 Déc 2015
Les déchets radioactifs du réacteur Hifar ont été rapatriés en Australie après avoir été retraités en France. Actuellement entreposés au complexe nucléaire de Lucas Heights qui appartient à l’Agence australienne des sciences et technologies nucléaires (ANSTO), un comité indépendant doit…
jeu 29 Sep 2016
Pour la déléguée générale de la Société française d'énergie nucléaire (SFEN), Valérie Faudon, le développement de l'industrie nucléaire représente une aventure technologique à l'instar de la conquête spatiale. Malgré la relative jeunesse de l'énergie atomique, elle ouvre en effet de…

COMMENTAIRES

  • Le nucléaire, qui ne produit que de l’électricité, n’est pas la solution.

    De nombreuses études dans plusieurs pays, y compris aux USA et en Chine, montrent que toute l’électricité peut être produite à partir des énergies renouvelables en 2050.

    En 2004, le nucléaire a produit 15,8% de l’électricité mondiale contre 17,9% pour les énergies renouvelables.

    En 2014, le nucléaire a produit seulement 10,8% de l’électricité mondiale contre 22,4% pour les énergies renouvelables.

    En dix ans, de 2004 à 2014, la production d’électricité nucléaire a diminué de 8% alors que celle d’électricité renouvelable a augmenté de 68%.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *