RWE change de stratégie pour la transition énergétique - L'EnerGeek RWE change de stratégie pour la transition énergétique - L'EnerGeek

RWE change de stratégie pour la transition énergétique

RWEA la suite d’une dépréciation massive de ses actifs, l’énergéticien allemand a décidé de revoir sa stratégie. Pour faire face à la transition énergétique, RWE a opté pour une scission de ses activités. Une orientation finalement validée vendredi 11 décembre par le conseil de surveillance de l’entreprise.

Après E.ON, c’est au tour de RWE de réagir à la nouvelle donne énergétique en Allemagne. Son concurrent avait annoncé en 2014 le transfert de ses centrales thermiques et nucléaires à une nouvelle entité. A l’inverse, « RWE va transférer ses opérations liées aux énergies renouvelables, aux réseaux et à la distribution en Allemagne et à l’étranger à une nouvelle filiale et l’introduire sur le marché action (…) probablement fin 2016 » avait indiqué le groupe au début du mois.

Cette stratégie a été officiellement actée par le conseil de surveillance du vendredi 13 décembre dernier. A l’issue de la réunion, le président du directoire, Peter Terium, résumait ainsi : « cette décision montre clairement que nous avons trouvé notre réponse à la transformation de notre système énergétique ». La future entité devrait être dotée de 40 milliards d’euros alors que le communiqué précise qu’elle ne provoquera aucune suppression de poste.

En revanche, la sortie du charbon aura probablement une incidence sur l’emploi. En 2014, le journal Le Monde estimait ainsi que le groupe devrait alors supprimer 1 emploi sur 10, soit 6 700 postes au total, dont 4 700 en Allemagne…

Rédigé par : jacques-mirat

dim 26 Juin 2016
L’Essonne accueille la première usine de fabrication d'électrolyseurs dernière génération en France. Gérée par la société Areva H2 Gen, elle contribue à faire de l’hydrogène une solution énergétique d’avenir. (suite…)
ven 22 Nov 2013
La firme américaine Google a annoncé, jeudi 14 novembre, son 14ème investissement dans le domaine des énergies renouvelables, au côté de son partenaire KKR. Le projet concerne 6 usines photovoltaïques actuellement en construction aux États-Unis. Le géant de l'Internet et…
sam 9 Juil 2016
Le sommet des "Trois amigos", organisé le 29 juin dernier à Ottawa, fut consacré cette année principalement à des questions d'ordre climatique et énergétique. Les dirigeants des Etats-Unis, du Mexique et du Canada s'y sont engagés à coordonner leur politique en…
mar 1 Sep 2015
Le gouvernement britannique a décidé de réduire fortement les subventions accordées aux installateurs de petites exploitations solaires, éoliennes et hydrauliques. Ces aides pourraient même purement et simplement disparaître pour les nouveaux exploitants d'énergies renouvelables à partir de janvier 2016.  La…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *