Axa veut de l'électricité verte en France - L'EnerGeek Axa veut de l'électricité verte en France - L'EnerGeek

Axa veut de l’électricité verte en France

Axa2Afin de réduire son empreinte carbone, Axa a décidé de nouer un partenariat avec EDF. Dans seulement trois ans, l’ensemble de l’électricité consommée en France par l’assureur sera issue des énergies renouvelables. Parallèlement, les deux groupes s’unissent avec le CNRS et Chimie Paris Tech pour financer de futures installations photovoltaïques.

Dans un communiqué de presse, les deux géants de l’économie française affichent très clairement leur ambition : « En ligne avec les objectifs de réduction de son empreinte carbone, Axa bénéficie d’une production d’électricité d’origine renouvelable équivalente à 100 % de sa consommation, soit 45 GWh sur l’ensemble de ses sites en France ». D’ici 2018, pour chaque MWh consommé par Axa, une quantité équivalente d’électricité verte sera injectée sur le réseau national.

Ce type d’association devient de plus en plus fréquent puisque l’électricien s’est récemment engagé dans une opération similaire avec le géant Google. Cependant la collaboration entre les deux mastodontes tricolores va même encore plus loin. En effet, avec la participation du CNRS et de Chimie Paris Tech, les deux entreprises ont également prévu de constituer un « fonds de soutien au développement de la filière de production d’énergie renouvelable ».

L’Institut de recherche et du développement sur les énergies photovoltaïques (IRDEP) recevra désormais un euro pour chaque mégawattheure consommé par Axa.

Rédigé par : jacques-mirat

ven 3 Mai 2013
Dimanche 28 avril, le quotidien « The Independant » rapportait qu’en Grande-Bretagne, Gary Downie et son entreprise Streetkleen Bio ont mis au point un système permettant de transformer les déjections en électricité. Le système, appelé « Power Poopy » utilise le processus de  méthanisation…
mar 18 Nov 2014
Pariant sur le développement et les perspectives prometteuses des énergies marines renouvelables, la société française Geps Techno cherche aujourd'hui à exploiter le gisement énergétique énorme que sont les océans de manière économiquement viable et respectueuse de l'environnement. Baptisé MLiner, son…
mer 18 Jan 2017
Créée en 2014 par Amundi et EDF, la société de gestion Amundi Transition Energétique est destinée à lever plus de 1,5 milliard d'euros d'ici la fin de l'année 2017 pour le financement de projets de production renouvelable et d'efficacité énergétique.…
ven 10 Fév 2017
Fort d'une nouvelle année exceptionnelle en termes de capacités installées, le parc éolien a dépassé l'an dernier celui des centrales à charbon en Europe. Avec près de 153,7 GW selon le dernier bilan annuel de l'association WindEurope publié jeudi 9…

COMMENTAIRES

  • Article très intéressant qui est à mettre en relation avec la COP 21. C’est le monde de la finance qui commence à trouver un intérêt à investir dans les énergies à faible émission de carbone. Autant d’argent qui ne sera plus accaparé par les énergies fossiles.
    S’il vous plaît, vous serait t’il possible de rafraîchir les « infos du GEEK » elles commencent sérieusement à dater et décridibilisent cette rubrique
    Cordialement

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *