Axa veut de l'électricité verte en France - L'EnerGeek

Axa veut de l’électricité verte en France

Axa2Afin de réduire son empreinte carbone, Axa a décidé de nouer un partenariat avec EDF. Dans seulement trois ans, l’ensemble de l’électricité consommée en France par l’assureur sera issue des énergies renouvelables. Parallèlement, les deux groupes s’unissent avec le CNRS et Chimie Paris Tech pour financer de futures installations photovoltaïques.

Dans un communiqué de presse, les deux géants de l’économie française affichent très clairement leur ambition : « En ligne avec les objectifs de réduction de son empreinte carbone, Axa bénéficie d’une production d’électricité d’origine renouvelable équivalente à 100 % de sa consommation, soit 45 GWh sur l’ensemble de ses sites en France ». D’ici 2018, pour chaque MWh consommé par Axa, une quantité équivalente d’électricité verte sera injectée sur le réseau national.

Ce type d’association devient de plus en plus fréquent puisque l’électricien s’est récemment engagé dans une opération similaire avec le géant Google. Cependant la collaboration entre les deux mastodontes tricolores va même encore plus loin. En effet, avec la participation du CNRS et de Chimie Paris Tech, les deux entreprises ont également prévu de constituer un « fonds de soutien au développement de la filière de production d’énergie renouvelable ».

L’Institut de recherche et du développement sur les énergies photovoltaïques (IRDEP) recevra désormais un euro pour chaque mégawattheure consommé par Axa.

Rédigé par : jacques-mirat

ven 24 Mar 2017
Si la France a bien du mal à concrétiser ses premiers projets de parcs éoliens en mer, le Danemark fut le premier pays au monde à miser sur la filière éolienne offshore, et est considéré depuis plusieurs décennies déjà comme…
lun 31 Juil 2017
L'indépendance énergétique n'est pas seulement une problématique d'états : elle concerne aussi les entreprises. Ainsi Ikea, le géant du meuble suédois, s'oriente petit à petit vers un nouveau modèle énergétique en investissant massivement dans les énergies renouvelables. En l'espace de…
mar 18 Nov 2014
Pariant sur le développement et les perspectives prometteuses des énergies marines renouvelables, la société française Geps Techno cherche aujourd'hui à exploiter le gisement énergétique énorme que sont les océans de manière économiquement viable et respectueuse de l'environnement. Baptisé MLiner, son…
ven 30 Août 2013
Selon une projection réalisée par Bloomberg New Energy Finance (BNEF), publiée mercredi 28 août, la Chine inaugurera chaque année, d'ici 2030, 88 GW de capacité de production électrique, l'équivalent du parc du Royaume-Uni et 40% de plus que les centrales…

COMMENTAIRES

  • Article très intéressant qui est à mettre en relation avec la COP 21. C’est le monde de la finance qui commence à trouver un intérêt à investir dans les énergies à faible émission de carbone. Autant d’argent qui ne sera plus accaparé par les énergies fossiles.
    S’il vous plaît, vous serait t’il possible de rafraîchir les « infos du GEEK » elles commencent sérieusement à dater et décridibilisent cette rubrique
    Cordialement

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *