Le Bundestag regrette la précipitation de l’Allemagne à sortir du nucléaire - L'EnerGeek

Le Bundestag regrette la précipitation de l’Allemagne à sortir du nucléaire

BundesImmédiatement après la catastrophe de Fukushima, la chancelière allemande a décidé de sortir du nucléaire sans concertation avec ses partenaires. Aujourd’hui le président de la commission économie et énergie au Bundestag, Peter Ramsauer, regrette cette précipitation à l’origine, selon lui, des tensions actuelles sur le marché de l’électricité européen.

Dans une interview au quotidien suisse Le Temps, le président de la commission économie et énergie au Bundestag, Peter Ramsauer, constate que la transition énergétique allemande a été « très mal coordonnée avec les pays voisins ». D’après le responsable politique, « elle occasionne des tensions entre les Länder mais aussi sur le marché européen de l’électricité ».

En effet, les subventions allemandes destinées aux énergies renouvelables (éolien et photovoltaïque) auraient fait chuter le prix du marché de l’énergie. En Suisse, l’hydroélectricité qui représente 55% de la production nationale, habituellement considérée comme peu coûteuse, est devenue non rentable. Les autorités helvétiques ont de fait prévu une aide de 300 millions de francs par an pour le secteur.

Pour Peter Ramsauer, « la sortie précipitée du nucléaire en Allemagne est en partie responsable de cette situation ». Il estime par ailleurs que « l’arrêt de neuf centrales en 2011 était une réaction de panique suite à Fukushima », et s’inquiète désormais des déséquilibres de la politique énergétique de son pays.

Rédigé par : jacques-mirat

mer 10 Fév 2016
L'équipe de scientifiques allemands de l’Institut Max Planck de physique des plasmas (IPP), vient de faire un second pas sur la longue et difficile route qui mène à la maitrise de la fusion nucléaire. Accompagnés de la chancelière Angela Merkel,…
ven 30 Oct 2015
En Alsace, la fermeture de la centrale nucléaire de Fessenheim continue de faire polémique. A la suite d’un courrier adressé par la ministre de l’Energie, Ségolène Royal, tous les syndicats se sont rassemblés pour dénoncer une décision politique.  (suite…)
mar 4 Juin 2013
Areva et Hitachi-GE ont annoncé aujourd’hui un partenariat pour la sûreté nucléaire au Japon : les systèmes de ventilation des enceintes de confinement japonaises utiliseront ainsi la technologie française. Hitachi-GE adoptera donc la technologie Areva pour la conception, la fabrication et…
mer 29 Oct 2014
Le conseil municipal de l'agglomération de Satsumasendai au Japon, a approuvé ce mardi 28 octobre à une large majorité le redémarrage des réacteurs 1 et 2 de la centrale nucléaire de Sendai. Un redémarrage qui constituent la première étape d'un…

COMMENTAIRES

  • le titre est erroné: Ramsauer ne représente pas « le Bundestag » (l’assemblée nationale). Et encore moins le peuple allemand. Il est par contre connu pour son conservatisme (membre de la CSU) et sa proximité avec le milieu des affaires. Manque de recherche ou flou recherché ?

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *