La Belgique veut continuer à exploiter ses réacteurs nucléaires - L'EnerGeek La Belgique veut continuer à exploiter ses réacteurs nucléaires - L'EnerGeek

La Belgique veut continuer à exploiter ses réacteurs nucléaires

ElectrabelLe Premier ministre belge, Charles Michel, et le PDG d’Engie, Gérard Mestrallet, sont tombés d’accord pour prolonger l’exploitation des réacteurs nucléaires jusqu’en 2025. Pour bénéficier de cette source d’énergie décarbonée, des investissements de modernisation et de sécurisation sur les réacteurs du plat pays sont nécessaires.Pour prolonger de dix ans l’exploitation des réacteurs Doel 1 et 2, ainsi que le réacteur Tihange 1, le gouvernement belge a annoncé des travaux estimés à 1,3 milliard d’euros. Selon la ministre de l’Energie, Marie-Christine Marghem, cette décision va permettre « d’éviter le black-out » en Belgique, où plusieurs centrales thermiques ont été arrêtées récemment.

Après avoir obtenu l’accord de l’autorité de sûreté nucléaire belge, Electrabel (filiale d’Engie) s’est entendue avec le gouvernement sur le prix de sa contribution. En 2016, l’énergéticien s’acquittera de 150 millions d’euros tandis que sa contribution annuelle est fixée à 34% de la marge de l’entreprise à partir de 2017. Elle sera ensuite revue tous les trois ans.

En conférence de presse, le PDG de l’énergéticien, M. Mestrallet, n’a pas caché sa satisfaction. En effet « la fiscalité était très fluctuante ces dernières années et avait atteint un niveau supérieur aux marges dégagées par l’activité » explique-t-il. Dans une interview à L’Usine Nouvelle, la directrice générale du groupe, Isabelle Kocher, a ainsi estimé que « les montants nécessaires à la prolongation des réacteurs ont du sens par rapport au coût de production de l’électricité ».

Rédigé par : jacques-mirat

ven 24 Juin 2016
En parallèle de la World Nuclear Exhibition (28-30 juin), rendez-vous international de la filière énergie nucléaire, le Club Dauphine Energie organise le 29 juin un petit déjeuner pour évoquer la coopération nucléaire franco-russe. La réunion, qui aura lieu dans les locaux de…
jeu 17 Oct 2013
Selon des informations publiées mercredi 16 octobre par le Figaro et le Financial Times, le groupe China General Nuclear Power Corporation (CGNPC) devrait rejoindre EDF sur le projet de construction des deux réacteurs EPR d'Hinkley Point, au Royaume-Uni. Partenaire d'EDF…
ven 10 Mai 2013
La Tunisie prévoit d'installer un réacteur nucléaire pour 2020, afin de répondre à ses besoins en électricité. En effet, la Tunisie a besoin de 6.000 MW d'électricité par jour, mais n'en produit actuellement que la moitié : le pays souffre…
mar 4 Juin 2013
Areva et Hitachi-GE ont annoncé aujourd’hui un partenariat pour la sûreté nucléaire au Japon : les systèmes de ventilation des enceintes de confinement japonaises utiliseront ainsi la technologie française. Hitachi-GE adoptera donc la technologie Areva pour la conception, la fabrication et…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *