Nucléaire : Westinghouse veut se développer en France - L'EnerGeek Nucléaire : Westinghouse veut se développer en France - L'EnerGeek

Nucléaire : Westinghouse veut se développer en France

WestinghouseAvec son réacteur de troisième génération (AP 1000), Westinghouse fait figure d’acteur majeur du nucléaire. Alors que son patron, Danny Roderick, affirme qu’il dirige une « entreprise globale », il évoque également son envie de collaborer avec EDF, le premier exploitant nucléaire mondial.

Westinghouse, la firme américaine spécialisée dans le nucléaire, est en train de construire 8 réacteurs AP 1000 en Chine et au Etats-Unis. L’entreprise qui porte le nom de son fondateur, l’industriel américain George Westinghouse, est désormais une filiale du groupe japonais Toshiba. Ainsi, alors que le gouvernement américain doit délivrer une autorisation pour la vente de chaque réacteur, la stratégie du groupe est fixée par l’actionnaire asiatique.

Pour le PDG de Westinghouse, Danny Roderick, cette situation n’est cependant pas problématique, au contraire il affirme être à la tête d’une « entreprise globale », engagée dans la mondialisation économique avec succès. C’est d’ailleurs dans cette perspective qu’il évoque la possibilité d’une future collaboration avec l’énergéticien français, EDF.

Au cours d’une interview réalisée par la journaliste Véronique Le Billon, il confie sa volonté de renforcer son influence sur la filière nucléaire française. Après avoir rappelé les liens historiques qu’entretiennent les deux entreprises, il a explicité ses intentions : « Dans certaines zones où les réseaux ne supportent pas des réacteurs de forte puissance comme l’EPR, nous aimerions travailler avec EDF pour ­construire ensemble des AP1000 ». Affaire à suivre.

Rédigé par : jacques-mirat

ven 9 Sep 2016
Un peu plus d’un an après avoir signé un accord de coopération intergouvernementale, la Russie a annoncé son intention de construire 16 centrales nucléaires en Arabie saoudite. Grâce à ce projet, Rosatom pourrait enregistrer une nouvelle commande de 100 milliards de…
mer 13 Nov 2013
Selon un décret paru dimanche 10 novembre au Journal Officiel, la société Areva est autorisée à procéder au démantèlement de trois installations nucléaires situées à La Hague : l'usine de traitement des combustibles irradiés UP2-400, l'atelier de traitement des combustibles…
sam 9 Juil 2016
Le sommet des "Trois amigos", organisé le 29 juin dernier à Ottawa, fut consacré cette année principalement à des questions d'ordre climatique et énergétique. Les dirigeants des Etats-Unis, du Mexique et du Canada s'y sont engagés à coordonner leur politique en…
dim 2 Oct 2016
Le 15 septembre dernier, le gouvernement britannique a officiellement donné son accord pour la construction de deux EPR sur le site de la centrale nucléaire d’Hinkley Point, dans le sud-ouest de l’Angleterre. Alors que le Royaume-Uni est encore très dépendant…

COMMENTAIRES

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *