Nucléaire : Westinghouse veut se développer en France - L'EnerGeek

Nucléaire : Westinghouse veut se développer en France

WestinghouseAvec son réacteur de troisième génération (AP 1000), Westinghouse fait figure d’acteur majeur du nucléaire. Alors que son patron, Danny Roderick, affirme qu’il dirige une « entreprise globale », il évoque également son envie de collaborer avec EDF, le premier exploitant nucléaire mondial.

Westinghouse, la firme américaine spécialisée dans le nucléaire, est en train de construire 8 réacteurs AP 1000 en Chine et au Etats-Unis. L’entreprise qui porte le nom de son fondateur, l’industriel américain George Westinghouse, est désormais une filiale du groupe japonais Toshiba. Ainsi, alors que le gouvernement américain doit délivrer une autorisation pour la vente de chaque réacteur, la stratégie du groupe est fixée par l’actionnaire asiatique.

Pour le PDG de Westinghouse, Danny Roderick, cette situation n’est cependant pas problématique, au contraire il affirme être à la tête d’une « entreprise globale », engagée dans la mondialisation économique avec succès. C’est d’ailleurs dans cette perspective qu’il évoque la possibilité d’une future collaboration avec l’énergéticien français, EDF.

Au cours d’une interview réalisée par la journaliste Véronique Le Billon, il confie sa volonté de renforcer son influence sur la filière nucléaire française. Après avoir rappelé les liens historiques qu’entretiennent les deux entreprises, il a explicité ses intentions : « Dans certaines zones où les réseaux ne supportent pas des réacteurs de forte puissance comme l’EPR, nous aimerions travailler avec EDF pour ­construire ensemble des AP1000 ». Affaire à suivre.

Rédigé par : jacques-mirat

mar 17 Avr 2018
Planifiée par l'Etat entre fin 2018 et début 2019 pour correspondre avec l'entrée en service de l'EPR de Flamanville dans la Manche, la fermeture de la centrale nucléaire de Fessenheim ne semble plus faire aucun doute pour le gouvernement qui…
lun 23 Déc 2013
L’ambassade d’Italie en Roumanie a annoncé que l’ENEA (Agence italienne pour les nouvelles technologies, l’énergie et le développement économique durable), la société transalpine Ansaldo Nucleare et l’Institut de recherches nucléaires de Roumanie allaient travailler ensemble à la conception d’un réacteur…
jeu 16 Jan 2014
Alors que certains pays ont revu à la baisse leurs projets d'énergie nucléaire à la suite de l'accident de Fukushima (voire ont décidé d'abandonner cette énergie comme l'Allemagne), la Russie est plus que jamais lancée dans le développement de l'énergie…
mar 12 Août 2014
Après une longue enquête de l’autorité de sûreté nucléaire japonaise visant à montrer qu’ils étaient bien en conformité avec les nouvelles normes post Fukushima, les deux réacteurs de la centrale de Sendai ont reçu l’aval pour une relance au mois…

COMMENTAIRES

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *