Le nucléaire, un atout pour la stratégie d'Amber Rudd - L'EnerGeek Le nucléaire, un atout pour la stratégie d'Amber Rudd - L'EnerGeek

Le nucléaire, un atout pour la stratégie d’Amber Rudd

RULa secrétaire d’Etat à l’Energie et au changement climatique du Royaume-Uni, Amber Rudd, a annoncé la fermeture de toutes les centrales électriques au charbon d’ici 2025. Pour atteindre son objectif, la responsable politique compte notamment sur l’énergie nucléaire.

Peu de temps avant l’ouverture de la COP21, les dirigeants britanniques ont donc décidé de mettre  fin à l’exploitation du charbon dans leur pays. Jusqu’à aujourd’hui, le charbon représentait près de 30% de l’électricité pour la population insulaire. Pour justifier son choix, la secrétaire d’Etat explique qu’« une économie avancée comme le Royaume-Uni ne peut pas se satisfaire d’une dépendance à des centrales électriques au charbon vieilles de 50 ans, polluantes et fortement émettrices de CO2 ».

Cependant, les autorités souhaitent également garantir l’approvisionnement énergétique aux citoyens. Dans cette optique, elles souhaitent développer des énergies de transitions telles que le gaz et le nucléaire. D’ici 2030, l’atome pourra répondre à 30% de la demande en électricité et devrait créer environ 30 000 emplois, tandis que le gouvernement encourage parallèlement les investissements pour l’exploration de gaz sur le territoire.

Au sujet de l’éolien off-shore, Amber Rudd, confirme l’intérêt de son gouvernement pour cette source d’énergie propre à l’origine de la création de 14 000 emplois pour produire 10 gigawatts à l’horizon 2020. Toutefois, elle précise également que cette option n’est pour le moment pas privilégiée pour des raisons économiques : « Nous n’allons pas soutenir cette industrie à n’importe quel prix. Les subventions ne doivent être que temporaires et ne peuvent en aucun cas faire partie du modèle économique. Il n’y aura donc pas de nouvelles subventions tant que les prix n’auront pas baissé suffisamment pour être compétitifs ».

Rédigé par : jacques-mirat

jeu 20 Nov 2014
Le Ministère japonais de l'Économie, du Commerce et de l'Industrie a annoncé lundi 17 novembre que les émissions de gaz à effet de serre du Japon avaient atteint un volume alarmant au cours de la dernière année fiscale : 1.224…
Grâce à ses unités de production majoritairement décarbonnées (centrales nucléaires et hydrauliques) ainsi qu'à un vaste plan de réhabilitation de son parc thermique, l'électricien français EDF devrait diviser par deux ses émissions de gaz à effet de serre à l'horizon…
Pour le co-fondateur du Breakthrough Institute, Michael Shellenberger, la transition énergétique à l’échelle mondiale n’est pas à l’ordre du jour. En effet, il affirme que lors des dix dernières années, la part des énergies propres a diminué tandis que celle…
lun 22 Fév 2016
En début de semaine dernière, EDF a présenté ses résultats financiers pour 2015. Se basant sur les 4 milliards d’euros de profit de l'électricien, la branche mine et énergie du Syndicat Force Ouvrière évoque de « bons résultats » tandis que le PDG, Jean-Bernard…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *