La Belgique redémarre deux réacteurs nucléaires - L'EnerGeek La Belgique redémarre deux réacteurs nucléaires - L'EnerGeek

La Belgique redémarre deux réacteurs nucléaires

ElectrabelEn Belgique, l’Agence fédérale de contrôle nucléaire (AFCN) a autorisé l’électricien Electrabel à redémarrer deux réacteurs nucléaires. Plusieurs experts internationaux ont pu effectivement lever les doutes quant à la sûreté de Doel 3 et Tihange 2.

Dans un rapport réalisé en 2009 par le groupe Gemix à la demande du ministre de l’énergie, Paul Magnette, le nucléaire a été confirmé comme un élément indispensable du mix énergétique idéal. En 2012, l’atome représentait ainsi 51,4% de la production d’électricité du Royaume.

Actuellement, le pays dispose de 2 centrales et de 7 réacteurs en activité. Néanmoins, par mesure de sécurité, l’AFCN avait demandé à Electrabel de fermer les réacteurs Doel 3 et Tihange 2, après avoir détecté la présence de microbulles d’hydrogène dans les cuves des installations.

Grâce à plusieurs études indépendantes, l’AFCN peut désormais assurer « que toutes les microbulles d’hydrogène présentes dans les cuves de Doel 3 et Tihange 2 ont été correctement détectées et dimensionnées et que leur présence n’a pas d’impact négatif sur la sûreté des deux réacteurs ».

Avec ces résultats, l’électricien a confié son intention de redémarrer directement ces deux unités. La manœuvre devrait prendre environ quatre semaines. Une bonne nouvelle pour Engie et sa filiale Electrabel : en effet, le groupe vivait « un cauchemar depuis 5 ans » selon le magazine Challenges.

Rédigé par : jacques-mirat

jeu 15 Mai 2014
La revue scientifique américaine "ACS Sustainable Chemistry & Engineering" a publié, le 7 avril dernier, un rapport concernant un nouveau moyen de traiter l'urine des astronautes. Ce "déchet corporel" est actuellement une source d'eau potable non-négligeable pour les missions longues…
jeu 12 Juin 2014
La République bolivarienne du Venezuela est un pays d'Amérique du Sud partageant ses frontières avec la Colombie, le Brésil et la Guyanne. En raison d'une forte croissance démographique (la population approche aujourd'hui les 30 millions d'individus), la demande en électricité…
mer 28 Oct 2015
Depuis le 18 septembre, un centre d’information a été ouvert à Truyère pour faire découvrir le fonctionnement des barrages et des centrales hydrauliques. Imaginé par EDF, il est situé à côté de la centrale hydraulique de Couesques et s’intègre au…
ven 2 Oct 2015
Le projet Freevolt proposé par le Lord britannique Paul Drayson, est un système permettant de récupérer l'énergie émise par les réseaux sans fil. Pour l'inventeur, Freevolt ne représente, ni plus ni moins, que la nouvelle source énergétique de l'Internet des…

COMMENTAIRES

  • Pourquoi persister appeler des milliers de fissures dont les plus grandes font 180.000 microns (18 cm) MICROBULLES ?
    Pourquoi ne signalez-vous pas qu’un des experts internationaux a refusé de donner son feu vert ? Pourquoi ne pas mentionner que rien n’a changé au niveau de la friabilité de l’acier ni au niveau des fissures ?
    La seule chose qui a changé c’est que l’AFCN a décidé que « l’impact des défauts n’est pas inacceptable » alors qu’avant ils l’étaient. Le nucléaire, on le fait à la perfection ou on le fait pas !

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *