La Chine, un partenaire énergétique de premier plan - L'EnerGeek La Chine, un partenaire énergétique de premier plan - L'EnerGeek

La Chine, un partenaire énergétique de premier plan

Drapeau-ChinoisA l’occasion du déplacement en Chine de François Hollande, la superpuissance asiatique s’est révélée être un partenaire énergétique de premier plan. Après avoir manifesté son intérêt pour le secteur du nucléaire, elle a notamment vanté l’intérêt du projet de Badaling : développer des capacités de stockage pour mettre fin à l’intermittence de l’énergie solaire.

Alors qu’environ 6 000 emplois vont être supprimés par Areva, le japonais Mitsubishi Heavy Industries vient de proposer d’entrer au capital de l’industriel français. En attendant la désignation d’un négociateur par le président chinois, les énergéticiens CGN et CNNC s’intéressent également au géant tricolore. En conférence de presse à Pékin, François Hollande déclarait à ce sujet : « Nous souhaitons que les capitaux chinois puissent être dans Areva (…). L’Etat français prendra lui-même ses responsabilités dans une recapitalisation d’Areva ».

Mais le voyage officiel du chef de l’Etat à Pékin, à la veille de la COP21, a également été l’occasion de revenir sur la coopération entre les deux pays dans les énergies renouvelables. Comme le rappelle le journaliste du Figaro, Frédéric de Monicault, EDF développe notamment le projet de Badaling. Située à 80 km de la capitale, l’installation réalisée en partenariat avec l’Académie des Sciences génère 1,5 mégawatt (MW) d’électricité d’origine solaire. Elle est également la première au monde à étudier les capacités de stockage de l’énergie solaire.

Quelques jours auparavant, François Hollande plaidait justement pour renforcer la coopération scientifique entre les pays. Lors d’une conférence de presse, il considérait qu’il ne fallait « pas avoir peur de partager la technologie», pour réussir la conférence de Paris. D’ailleurs, la France compte désormais sur Pékin pour mobiliser l’Inde et l’Australie sur le défi climatique, deux mauvais élèves en la matière.

Rédigé par : jacques-mirat

jeu 24 Sep 2015
Dans un entretien accordé au quotidien économique Les Echos ce mardi 22 septembre, le président d'EDF, Jean-Bernard Lévy, est revenu sur les ambitions du groupe dans le cadre de son nouveau plan stratégique de développement, CAP 2030. Un programme qui…
ven 30 Mai 2014
Le Conseil d'Etat a annulé ce mercredi les deux arrêtés obligeant EDF à racheter l'électricité éolienne à un tarif supérieur aux prix du marché. Si cette décision est une victoire pour les opposants à l’exploitation éolienne industrielle, elle ne sera…
lun 10 Oct 2016
Pour l’ancien membre de cabinet du Commissaire européen à l'énergie, Bruno Alomar, le nucléaire est une solution d’avenir. Pour justifier une telle affirmation, il souligne notamment les limites des énergies renouvelables et évoque la quatrième génération des réacteurs atomiques. (suite…)
mer 25 Fév 2015
Depuis les années 2000, l’Allemagne a vu ses agriculteurs se transformer en producteurs de méthane, grâce à un généreux système de subvention de l’électricité produite. Une pratique qui a conduit à des dérives mais qui a aussi permis à ce…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *