Le Cameroun veut développer l'hydroélectricité - L'EnerGeek Le Cameroun veut développer l'hydroélectricité - L'EnerGeek

Le Cameroun veut développer l’hydroélectricité

hydroUn consortium composé notamment de l’énergéticien EDF et de l’industriel Rio Tinto Alcan, a signé début novembre un accord cadre pour la construction du barrage de Nachtigal sur le fleuve Sanaga au Cameroun. L’infrastructure devrait entrer en activité à la fin de l’année 2021.

Pour le ministre de l’énergie, Basile Atangana Kouna, le barrage de Nachtigal doit permettre de résorber le déficit énergétique du pays (environ 1000 MW actuellement). C’est pourquoi, dans un communiqué de presse, le gouvernement camerounais s’est félicité de « cet accord [qui] marque une nouvelle étape dans le développement du projet », avant de préciser cependant « qu’un certain nombre de conditions doivent encore être satisfaites pour démarrer la construction du barrage ».

Ce chantier estimé à 815 millions de dollars a donc été confié à un consortium emmené par EDF, notamment parce que l’énergéticien français s’est engagé à financer les travaux à hauteur de 40%. De son côté, la Société Financière Internationale, membre du groupe de la Banque mondiale, contribuera à hauteur de 30%. Le dossier a été imaginé dans le cadre d’un business plan appuyé par le projet d’extension des activités d’Alucam, la filiale camerounaise de Rio Tinto Alcan.

Alors que la mise en service du barrage est prévue pour fin 2021, « le gouvernement n’a pas donné de précisions sur la répartition de la production énergétique qui sera issue de ce barrage ». Si une grande partie de l’électricité produite servira à alimenter les activités d’Alucam, une autre partie du courant sera injectée dans le réseau électrique domestique.

Rédigé par : jacques-mirat

lun 15 Déc 2014
C’est en Australie qu’une équipe de chercheurs vient d’annoncer avoir battu un nouveau record de rendement pour un panneau photovoltaïque, qui est parvenu à transformer 40% de la lumière en électricité. Ce record a été obtenu en utilisant des cellules…
lun 10 Mar 2014
Ciments du Maroc, une des filiales du groupe italien Italcementi, a investi plus de 3 millions d’euros à Aït Baha (dans la région de Souss-Massa-Drâa) en partenariat avec Italgen Maroc (une autre filiale d’Italcementi) dans un projet de centrale solaire…
mer 12 Avr 2017
La Californie a produit pour la première fois, au mois de mars dernier, près de 40% de son électricité grâce à son énergie solaire. Un record pour cet état de l'ouest des Etats-Unis qui n'est toutefois pas dénué d'effets pervers…
mer 4 Sep 2013
En Afrique, les populations pauvres des villes et celles des zones les plus reculées du continent n'ont pas accès à l'électricité. Plus de 600 millions de personnes ne sont pas connectées au réseau classique d’électrification, et ce chiffre tend à…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *