Le grand remplacement du parc nucléaire français - L'EnerGeek Le grand remplacement du parc nucléaire français - L'EnerGeek

Le grand remplacement du parc nucléaire français

EPRAlors que l’Angleterre entame le renouvellement de son parc nucléaire, la France envisage à son tour de remplacer ses réacteurs. Selon les prévisions de l’exploitant EDF, en 2050, le pays sera équipé d’une trentaine d’EPR NM (nouveau modèle).

Actuellement, le parc nucléaire français fait l’objet du grand carénage : le programme de rénovation des centrales, estimé à 50 milliards d’euros. En prenant l’exemple d’une automobile, le PDG d’EDF, Jean-Bernard Lévy, explique : « c’est comme une voiture, quand elle est neuve, quand elle est à 10 ou 20 000 km, elle ne va pas souvent au garage, [en revanche] quand elle est à 50 ou 60 000 km, il faut commencer à changer des pièces ». Parallèlement, en Grande-Bretagne, le parc nucléaire étant encore un peu plus ancien, David Cameron a décidé de s’équiper dès à présent de nouveaux EPR.

En France, une décision similaire devra donc être prise dans les prochaines années. Dans cette perspective, le premier exploitant nucléaire au monde se prépare à déployer de nouveaux équipements sur l’ensemble du territoire national. En ce qui concerne le calendrier, Jean-Bernard Lévy évoque 2028 ou 2030 pour le début des opérations et affirme « qu’en 2050, 2055, on n’aura plus de [réacteurs de] la génération actuelle. On aura les EPR NM : on en aura 30, 35 ou 40 ».

Pour financer ces chantiers, l’énergéticien envisage de faire appel à des partenaires ; selon le journaliste Jean-Marc Sylvestre, il recherche désormais « des industriels en France intéressés par la filière ». Par ailleurs, ces travaux devront aussi être l’occasion d’améliorer la sûreté des infrastructures. En conférence de presse le 23 octobre dernier, le PDG a ainsi annoncé travailler avec l’Autorité de Sûreté Nucléaire (ASN) « sur les grandes options de sûreté [et] les grands choix d’architecture ».

Rédigé par : jacques-mirat

jeu 9 Oct 2014
La Commission européenne a validé ce mercredi 8 octobre le projet de centrale nucléaire d'Hinkley Point C. Elle aura donc suivi les recommandations du président du Commissariat à la concurrence, Joaquim Almunia, qui s'était prononcé il y a quelque semaines en…
mer 20 Mai 2015
A la suite de l'accident nucléaire survenu en mars 2011 à la centrale nucléaire de Fukushima-Daiichi, un bouclier de protection avait été scellé sur le réacteur 1 afin de contenir toute fuite radioactive. Il faut maintenant retirer ce bouclier pour débuter le long démantèlement du réacteur.  Ces…
lun 8 Avr 2013
Le 5 avril, la société finlandaise Fennovoima a annoncé dans un communiqué qu’elle proposait des négociations directes au groupe Rosatom pour la construction de la centrale nucléaire de Hanhikivi. La Finlande envisage de construire une centrale nucléaire sur la presqu’île…
jeu 14 Août 2014
Lundi, EDF Energy (filiale britannique d’EDF) a annoncé la suspension provisoire de l’activité de 4 réacteurs nucléaires du nord de l’Angleterre pour une durée d’au moins 8 semaines, à la suite de la détection d’un défaut sur le support central…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *