La voiture électrique : réelle solution dans un avenir proche - L'EnerGeek La voiture électrique : réelle solution dans un avenir proche - L'EnerGeek

La voiture électrique : réelle solution dans un avenir proche

Renault ZoéDepuis la création d’une prime pour l’achat d’un véhicule électrique, l’Association nationale pour le développement de la mobilité électrique (Avere-France) constate une hausse des ventes de « voitures propres ». Au niveau de la production, le constructeur automobile Renault vient par exemple de confirmer une « montée en puissance » de la Renault Zoé.

L’Ademe nous éclaire sur les bonus accordés aux voitures électriques

En avril 2015, le ministère de l’environnement a décidé d’accorder un bonus aux conducteurs qui souhaitent remplacer leur ancien véhicule diesel par une automobile nouvelle génération (électrique ou hybride). Pour permettre aux automobilistes de mieux se renseigner sur les propriétés de leurs véhicules (et sur le montant du bonus correspondant), l’Agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie (Ademe) a créé le site « car labelling ». Il propose des fiches techniques sur environ 6.000 modèles afin de comparer leur bonus écologique, leur consommation d’énergie et leurs rejets de CO2 et de polluants réglementés.

Les nouveaux modèles restent minoritaires malgré une forte progression

A en croire Marie Castelli, secrétaire générale de l’Avere-France, «  depuis avril et la mise en place de la mesure, plus de 50 % des voitures électriques ont été vendues grâce à la mise au rebut d’un vieux diesel ». Cependant, les volumes restent assez modestes pour le moment. En France, 11.779 véhicules électriques ont été mis en circulation au cours des neuf premiers mois de 2015. Cela représente 0,8% du marché car 1,42 million de voitures neuves ont été immatriculées sur la même période.

Un contexte pas si favorable ? Les normes antipollution revues à la baisse

Pendant que l’Allemagne impose à la commission européenne de relever le facteur de conformité sur les tests de l’industrie automobile, la France incite les utilisateurs à se détourner des voitures polluantes. En somme, alors qu’avec le scandale Volkswagen, la crédibilité des constructeurs allemands s’est sévèrement détériorée, les fabricants tricolores confirment leurs ambitions, en développant les nouvelles technologies. Renault par exemple, rencontre un véritable succès avec le modèle électrique Zoé. En plus d’avoir été sélectionnée par le service d’auto-partage de Palerme, la citadine a été vendue à 7.000 exemplaires depuis le début de l’année en France. Pour faire face à la demande, la firme au losange sortira dorénavant 150 unités par jour de son usine à Flins. Selon un porte-parole du groupe, « l’usine s’est préparée en optimisant les processus de fabrication. Et la récente apparition d’une équipe de nuit nous permettra d’absorber cette hausse de la production ».

Un réseau de bornes densifié à l’horizon 2017

Pour accompagner cette tendance, et encourager la mobilité électrique, l’Etat, les collectivités territoriales et le secteur privé se sont engagés à créer 38.000 points de recharge publics d’ici à 2017. Actuellement plus de 10.000 bornes de rechargement sont accessibles aux automobilistes, grâce notamment au projet Bluelib’ du groupe Bolloré et à la filiale d’EDF, Sodetrel.  C’est pourquoi, si l’autonomie reste un des freins au développement de la voiture électrique, le trajet moyen n’excédant pas les 100 km, de plus en plus d’usagers se laissent séduire par les arguments écologiques et économiques de ces nouveaux moyens de transport.

Rédigé par : jacques-mirat

jeu 30 Jan 2014
Tous les étés, EDF emploie des saisonniers-hydroguides dans toutes les régions où le groupe exploite des barrages. Leur mission principale : informer les usagers des cours d’eau,  notamment les touristes et les pêcheurs, sur les risques liés aux variations des niveaux…
lun 30 Nov 2015
Toute la société française veut montrer son « engagement durable pour une transition énergétique citoyenne ». En première ligne, l’Economie Sociale et Solidaire tente d’apporter des réponses. D’abord avec des objectifs pour l’emploi dans l’économie verte et plus précisément dans le secteur…
ven 8 Jan 2016
A la lecture de l’accord conclu lors de la COP21, le directeur de Greenpeace International, Kumi Naidoo, a estimé que « le texte place clairement l'industrie des énergies fossiles du mauvais côté de l'Histoire ». Avec l’objectif de contenir le réchauffement…
lun 9 Mai 2016
Le 3 mai 2016, Isabelle Kocher est devenue la nouvelle directrice générale d’Engie. Celle dont le parcours ressemble étrangement à celui de l’ancienne patronne d’Areva, Anne Lauvergeon, devra notamment prouver son leadership alors que Gérard Mestrallet restera le président du…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *