EDF continue l’aventure des « green bonds » - L'EnerGeek EDF continue l’aventure des « green bonds » - L'EnerGeek

EDF continue l’aventure des « green bonds »

GrennBondsA l’approche de la conférence mondiale sur le climat, les grands énergéticiens multiplient les projets pour encourager un développement plus durable et respectueux de l’environnement. Après le plaidoyer de Total en faveur d’un mécanisme de tarification du carbone, EDF vient de collecter 1,25 milliard de dollars afin de financer ses ambitions dans les ENR.

Avec la COP21 qui débute dans un mois et demi, EDF souhaite confirmer son statut de leader mondial dans le secteur de l’énergie. Dans cette optique, l’entreprise publique a notamment dévoilé sa stratégie CAP 2030 et prévoit de « faire passer son portefeuille de renouvelables de 28 à 50 GW ».

Pour réaliser de nouveaux investissements tout en assurant l’entretien de ses installations, l’énergéticien français a donc décidé de recourir aux obligations vertes (ou green bonds), qui permettent à des investisseurs de financer des projets respectueux de l’environnement en toute transparence. En 2013, une opération similaire avait déjà contribué au financement de 13 projets dans l’éolien, le photovoltaïque et le biométhane. Cette technique avait été initiée en 2007 par la Banque mondiale et la Banque européenne d’investissement.

Comme l’explique le directeur financier du groupe, Thomas Piquemal, ce procédé permet « d’attirer des investisseurs nouveaux qui ne seraient jamais venus acheter de la dette d’EDF ». Ce dernier précise par ailleurs que l’entreprise a mandaté les experts indépendants de Vigeo, afin de garantir aux investisseurs « que leur argent ira bel et bien vers des projets renouvelables ».

 

Rédigé par : jacques-mirat

jeu 23 Jan 2014
Les appels d'offres lancés par le gouvernement français dans le secteur de l'éolien en mer ont une double vocation. Une vocation énergétique, en raison du virage écologique dans lequel est engagé la France : il s'agit de développer les énergies…
lun 20 Oct 2014
A l'horizon 2018, un  parc éolien aura fleuri au large des côtes de la Haute-Normandie, à Fécamp. D'une puissance totale de 493 MW, ce parc sera doté de 83 éoliennes possédant une base gravitaire flottante de 5.000 tonnes de béton. Avant…
mer 30 Mar 2016
Depuis 1973, EDF utilise la mer de glace pour générer de l’énergie propre : située dans les Alpes, elle peut produire l'équivalent de la consommation annuelle d'électricité de 50.000 personnes, mais doit néanmoins faire face à de nombreuses contraintes. (suite…)
ven 12 Juin 2015
Dans l’Océan Indien, l’île de la Réunion constitue une « zone non interconnectée » (ZNI), c’est-à-dire qu’elle n’est pas connectée au réseau électrique continental, ce qui peut poser la question de la sécurité de l’approvisionnement énergétique. Toutefois, les énergies renouvelables constituent une…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *