Jean-Bernard Lévy revient sur l’avenir du nucléaire - L'EnerGeek

Jean-Bernard Lévy revient sur l’avenir du nucléaire

Nucléaire@LesEchosDepuis son arrivée à la direction d’EDF en novembre 2014, Jean-Bernard Lévy consolide les fondamentaux de l’énergéticien français. Après avoir confié à Fabrice Fourcade la gestion du projet CAP 2030, il a donc naturellement insisté sur la compétitivité de l’industrie nucléaire, tout en précisant poursuivre le plan du grand carénage. 

Interviewé sur BFM Business par Stéphane Soumier, Jean-Bernard Lévy a martelé une vérité indiscutable : « Le nucléaire reste l’énergie la moins coûteuse ». Pour justifier cette affirmation, il cite les travaux de la Cour des comptes, les sages de la rue Cambon estimant que le prix du nucléaire est « rationnellement très bon marché ».

A l’heure de la transition énergétique, le modèle énergétique français fait effectivement figure d’exemple. Ainsi, à titre de comparaison, « un ménage allemand paye presque le double [sa facture d’électricité], à consommation d’électricité constante, qu’un ménage français ».

Par ailleurs, l’ex-patron du groupe Thalès souhaite maintenir cette compétitivité grâce à une nouvelle génération de réacteurs. Pour y parvenir, Jean-Bernard Lévy compte notamment sur le retour d’expérience des chantiers de l’EPR en Finlande, en Chine et en Grande-Bretagne.

Sur le cas de Flamanville plus spécifiquement, il a également souligné qu’il était le premier à s’engager personnellement sur ce projet. Le prototype français devrait selon lui permettre de baisser le prix des suivants : « Le coût d’un premier exemplaire est toujours plus élevé » relativise-t-il.

Toutefois, il estime également que le parc nucléaire est aujourd’hui à « mi-vie ». C’est pourquoi, il souhaite anticiper le renouvellement des infrastructures, tout en renforçant la maintenance des sites en exploitation. Pour cela, il confirme l’importance de poursuivre le plan du grand carénage estimé à 5 milliards d’euros par an.

Rédigé par : jacques-mirat

mer 27 Mar 2013
Mardi 26 mars, la Grande-Bretagne a dévoilé sa stratégie industrielle nucléaire : jusqu’à 16 GW et 40.000 emplois pourraient être créés outre-Manche d'ici 2030. Le pays a également annoncé qu’il comptait consacrer 40 millions de livres à la recherche et au…
mer 27 Avr 2016
Le groupe Toshiba vient d’annoncer la dépréciation de sa filiale Westinghouse, à hauteur de 2,3 milliards de dollars. Malgré cela, la firme japonaise a pu revoir à la hausse ses résultats pour 2015 et espère à présent avoir lavé les…
mer 11 Mar 2015
Alors que les États-Unis se sont engagés à réduire leurs émissions de gaz à effet de serre, l'administration Obama s'intéresse de plus en plus la question de l'énergie nucléaire. Le département américain de l'Énergie, organe fédéral dédié aux questions énergétiques, songe en effet…
ven 16 Déc 2016
Le directeur général d'Areva Philippe Knoche a annoncé jeudi 15 décembre, à l'issue d'un conseil d'administration, que des "offres fermes" avaient été reçues par le groupe de la part d'investisseurs étrangers. Ceux-ci souhaiteraient acquérir 10% de la future entité NewCo…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *