Un grand chantier de maintenance hydraulique dans la vallée des Gaves - L'EnerGeek

Un grand chantier de maintenance hydraulique dans la vallée des Gaves

Gavarnie_photo_Benh LIEU SONGLes habitants de la vallée de Luz, à l’intérieur du Parc National des Pyrénées, ont récemment été les témoins du passage d’un convoi exceptionnel d’une taille impressionnante. Ce convoi acheminait un transformateur EDF de 120 tonnes depuis Bayonne jusqu’à la centrale hydroélectrique de Pragnères. Un équipement d’une puissance de 160 MVA, qui va permettre de moduler la tension de l’énergie électrique issue de la centrale afin de l’adapter au réseau de distribution auquel elle est destinée.

Cet aménagement n’est qu’un des 30 chantiers engagés par EDF dans la Haute Vallée des Gaves. Un ambitieux programme de maintenance qui concerne notamment les ouvrages de Luz-Saint-Sauveur, de Gèdre et de Gavarnie et qui vise à améliorer la performance des installations d’EDF tout en assurant un niveau maximum de sécurité et de préservation de l’environnement.

« Prise une par une, chaque intervention relève de l’ordinaire, le caractère exceptionnel de l’opération consiste à réaliser 30 chantiers (génie civil, peinture galerie et conduite forcée, mécanique, électrotechnique, contrôle commande Télécom…) de manière concomitante pour un montant de 10 M€, nécessitant l’arrêt de la centrale hydroélectrique de Pragnères pendant 5 mois », a expliqué Timothée Ricordeau, chef du groupement d’usines de Luz-Pragnères, aux journalistes de La Dépêche du Midi.

Depuis mai dernier, l’aménagement hydroélectrique de Pragnères est en effet à l’arrêt total. Si les essais qui suivront la remise en eau de cette installation s’avèrent concluants, les ingénieurs d’EDF devraient procéder à sa remise en exploitation au cours de la dernière quinzaine d’octobre.

Ce programme de maintenance qui induit une logistique de pointe (en raison de l’altitude des chantiers, des contraintes d’accès ou de la fragilité de l’environnement) mobilise quelques 30 entreprises et 150 intervenants pour un chantier de près de 100.000 heures de travail.

Crédit photo : Benh LIEU SONG

Rédigé par : guy-belcourt

mer 8 Nov 2017
Encore peu développée dans l'Hexagone du fait d’un manque de compétitivité certain, la mobilité à l’hydrogène constitue pourtant une alternative propre et durable aux énergies fossiles et s’avère particulièrement bien adaptée au transport maritime de petite capacité. Exemple à La…
mar 21 Avr 2015
Stocker de manière presque illimitée l’énergie produite par les énergies renouvelables intermittentes ? Un rêve qui pourrait bien devenir réalité dans les prochaines années, avec le développement du volant d’inertie. Cette technologie basée sur la force cinétique permet de stocker puis…
ven 6 Fév 2015
La société Tropical Power Kenya Limited (TPKL) procédera bientôt au lancement de la première centrale biogaz d'Afrique connectée à un réseau de distribution d’électricité. Baptisée Gorge Farm Energy Park, cette usine de digestion anaérobie (qui valorise la matière organique en…
lun 2 Sep 2013
L’énergéticien allemand E.ON a annoncé mercredi 28 août 2013 la construction d'un site pilote de stockage d'énergie issue des renouvelables, qui converti l'électricité en gaz. Situé à Falkenhagen (dans l’est du pays) , ce site utilisera les trop-pleins d'électricité produits…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *