Facebook : un nouveau data center alimenté par les énergies renouvelables - L'EnerGeek

Facebook : un nouveau data center alimenté par les énergies renouvelables

Data center_photo BalticServersLe géant des réseaux sociaux Facebook a annoncé la construction d’un nouveau data center du côté de Fort Worth, au Texas. Alimenté principalement par l’énergie éolienne, ce data center écologique s’inscrit dans la volonté du groupe de prendre en compte le problème généré par la prolifération des centres de stockage de données, véritables gouffres énergivores.

« Notre usine de Fort Worth sera l’un des centres de calculs les plus avancées, efficaces et durables dans le monde », se félicite Ken Patchett, le responsable des opérations data center de l’Ouest des États-Unis. Avec la création de son cinquième data center, Facebook fait un pas en avant dans la transition énergétique en proposant un complexe reposant à 100% sur les énergies vertes.

Le centre basé à Fort Worth sera principalement alimenté par le biais d’une ferme éolienne d’une capacité de 200 MW. Située dans la zone du comté de Clay (à environ 150 kilomètres de Fort Worth) et s’étendant sur environ 6.800 hectares, l’usine de production verte sera pilotée par Citigroup Energy, Alterra Power et Starwood Energy. Elle devrait être opérationnelle d’ici 2016.

Le data center, dont le coût est estimé à 500 millions de dollars, ne sera pas seulement approvisionné par de l’énergie éolienne, mais il s’appuiera également sur des solutions énergétiques déjà testées dans d’autres data centers du groupe, tel que celui de Prineville (Oregon). Ken Patchett précise ainsi que le site de Fort Worth « sera refroidi avec de l’air extérieur au lieu de climatiseurs à forte consommation énergétique ».

Le groupe Facebook souhaite ainsi que, par ces initiatives, 50% de ses data centers soient alimentés par les énergies renouvelables d’ici à 2018. Au-delà de l’aspect écologique louable, Facebook précise également avoir économisé pas moins 2 milliards de dollars ces trois dernières années grâce à l’exploitation d’énergies renouvelables au sein de ses infrastructures.

 

Crédit photo : BalticServers

Rédigé par : La Rédaction

La Rédaction
jeu 15 Déc 2016
En visite en Corse du 11 au 13 décembre dernier à l'occasion de l'inauguration du parc naturel marin du Cap Corse, la ministre de l'Environnement, de l'Energie et de la Mer Ségolène Royal, a annoncé plusieurs actions pour accélérer la…
mar 23 Août 2016
Depuis la ratification de l’accord de Paris à l’issue de la COP21, la communauté internationale s’est engagée à développer les énergies renouvelables. Pourtant, l’intermittence des ENR limite pour l’instant l’exploitation des énergies propres. Pour solutionner ce problème, la société canadienne…
sam 10 Juin 2017
Si les nouvelles directives européennes et gouvernementales réglementant l'exploitation des rivières dans le sens d'une protection croissante de la biodiversité, contraignent logiquement le développement de la filière hydroélectrique, les canalisations artificielles offrent quant à elles un potentiel certain pour l’installation…
ven 24 Mar 2017
Si la France a bien du mal à concrétiser ses premiers projets de parcs éoliens en mer, le Danemark fut le premier pays au monde à miser sur la filière éolienne offshore, et est considéré depuis plusieurs décennies déjà comme…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *