Parc de Saint-Brieuc : feu vert pour utiliser des éoliennes de 8MW - L'EnerGeek

Parc de Saint-Brieuc : feu vert pour utiliser des éoliennes de 8MW

parc_eolien_offshore_photo_Martine_NolteSégolène Royal, ministre de l’Ecologie, du Développement durable et de l’Energie, a définitivement validé le projet d’implantation d’un parc éolien marin dans la baie de Saint-Brieuc mardi. Le consortium Ailes Marines, qui avait remporté l’appel d’offres lancé en 2011, a reçu la validation du ministère pour installer ses éoliennes. 62 machines vont être implantées sur le site, et pas n’importe lesquelles puisqu’il s’agira des plus puissantes éoliennes du monde (8 MW par aérogénérateur).

C’est en avril 2012 que le consortium Ailes Marines, qui regroupe les sociétés Iberdrola et Eole RES, s’est vu confier le développement, la construction, l’installation et l’exploitation du futur parc éolien au large de la baie de Saint-Brieuc lors de la clôture de l’appel d’offres. Le 6 mai dernier la caisse des dépôts s’est associée à Eole RES en injectant 7 millions d’Euros dans Ailes Marines donnant ainsi naissance à la société Avel Vor Energie Eolienne (actionnaire à hauteur de 30% d’Ailes Marine et Iberdrola actionnaire principal à 70%). Les demandes d’autorisations administratives devraient être déposées en octobre prochain. Le début des travaux est prévu pour 2018.

Initialement le parc devait accueillir 100 éoliennes de 5 mégawatts. En juillet 2014 Ailes Marines a annoncé son désir, sous réserve d’homologation du gouvernement, de doter finalement le parc de Saint-Brieuc de 62 turbines de 8 mégawatts chacune. C’est chose faite depuis mardi dernier grâce au feu vert ministériel. Ce sera donc la nouvelle turbine développée par Areva-Gamesa, d’une puissance encore jamais atteinte, qui équipera le parc de Saint-Brieuc. Les 62 éoliennes ADWEN (Areva-Gamesa) d’une puissance installée totales de 496 mégawatts seront construites sur des fondations métalliques de type jacket et devraient être opérationnelles en 2020. ADWEN compte débuter la construction de ces turbines en 2018. C’est là un projet de 2,5 milliards d’Euros qui permettra la création de 2000 emplois en Bretagne et plus particulièrement à Brest.

Cependant les pêcheurs professionnels, craignant que les éoliennes ne les perturbent, voient d’un mauvais œil l’offrande faite au Dieu du vent Eole. Les éoliennes ont une envergure de 180 mètres de diamètre, un mât de 90 mètres pour une hauteur totale de 215 mètres. « Les éoliennes seront plus espacées [1 km environ, NDLR], ce qui devrait moins gêner les activités de pêche. Nous menons aussi, entre autres, des études sur les couloirs migratoires » a déclaré le consortium Ailes Marines à ce sujet. Il ne reste plus qu’à attendre les conclusions de l’enquête publique qui doit se dérouler dans le courant de l’année 2016.

Crédits photo : Martine Nolte

Rédigé par : La Rédaction

La Rédaction
sam 4 Mar 2017
Toujours largement dépendant des combustibles fossiles pour son approvisionnement électrique, le Kenya poursuit tant bien que mal le développement de ses capacités de production renouvelables. Retardé en raison de difficultés financières en 2015, le projet de centrale éolienne du lac…
jeu 24 Mar 2016
Particulièrement adaptées aux conditions difficiles des milieux tropicaux, les centrales électriques hybrides s'imposent dans certains cas comme les seules alternatives possibles aux installations électriques 100 % thermique. C'est notamment le cas dans les îles Maldives qui devraient inaugurer prochainement la…
mar 24 Juin 2014
Cinq entreprises japonaises ont validé les conditions d'une collaboration dans le cadre d'un projet de développement d’une centrale solaire de 430 mégawatts. Situé sur Ukujima, une île au large des côtes de Nagasaki, au Japon, ce projet exceptionnel prévoit notamment…
ven 21 Juil 2017
Si le réseau électrique national de Côte-d'Ivoire se développe à un rythme soutenu ces dernières années, nombreuses régions du pays sont encore peu ou mal desservies, et l’énergie solaire hors-réseau apparait dans ce cadre comme une solution alternative viable économiquement.…

COMMENTAIRES

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *