Clap de fin pour la centrale à charbon de Bouchain - L'EnerGeek

Clap de fin pour la centrale à charbon de Bouchain

Bouchain_centrale_thermique_credit_edfLa centrale à charbon de Bouchain, près de Valenciennes, a été arrêtée hier mercredi 15 avril après plus de 45 ans d’activité. La fin d’une époque pour sa centaine d’employés, mais également le début d’une nouvelle histoire avec la reconversion du site et l’ouverture prévue en 2016 d’une nouvelle unité CCG (Cycle combiné gaz) qui assurera la pérennité de l’activité de production EDF sur le territoire du Grand Hainaut.

A 15h15 ce mercredi 15 avril 2015 (soit 45 ans, à la minute près, après sa mise en service), la centrale de Bouchain a épuisé pour de bon ses dernières réserves de charbon et stoppé sa production d’électricité. Mise en service en 1970, « la vieille dame » comme on l’a surnommait, ne stockait plus ces derniers temps que quelques milliers de tonnes de charbon (contre plus de 300.000 au plus fort de sa production).

Devant l’ensemble de son personnel (anciens employés inclus) invité pour l’occasion, la centrale a donc procédé à l’ouverture des soupapes et relâché ses dernières colonnes de vapeur.

Mais si le site EDF de Bouchain tire une croix définitive sur le charbon dans le cadre de la modernisation du parc thermique d’EDF, il n’en restera pas moins un haut lieu de la production électrique en France. La vieille centrale sera déconstruite, laissant place à un nouveau moyen de production plus performant, le Cycle Combiné Gaz de Bouchain, une nouvelle unité de production de 575 MW qui sera mis en service en 2016.

Déjà surnommé la « demoiselle », le futur Cycle Combiné Gaz encore en cours de construction, se démarque par sa technologie unique au monde lui assurant des performances techniques et environnementales inédites et un rendement de plus de 61%. Il permettra de maintenir l’activité industrielle et économique d’EDF dans la région.

Le chantier de déconstruction sera quant à lui mené à bien par le Centre de Post-Exploitation, une entité interne du groupe EDF spécialisée dans la réhabilitation des sites dans le respect de la réglementation environnementale. Cette phase de déconstruction devrait durer de huit à dix ans. Signalons que l’emblématique tour aéroréfrigérante de 125 mètres sera conservée pour être réutilisée par la future centrale à gaz.

Crédits photo : EDF

Rédigé par : livingston-thomas

jeu 2 Juil 2015
La plus puissante turbine à gaz du monde, fabriquée dans les ateliers General Electric de Belfort, a pris la route ce lundi 19 juin au matin en direction du port de Strasbourg. Il s'agit de la première étape d'un convoi…
mar 30 Mai 2017
A l’instar des groupes français EDF ou Engie, l’énergéticien danois se désengage lui aussi progressivement de ses activités liées aux combustibles fossiles les plus polluants. Dong Energy a annoncé mercredi 24 mai dernier, la vente de ses activités de production…
mer 15 Fév 2017
La légère baisse des tarifs réglementés du gaz enregistrée au début du mois de février après trois mois de hausse consécutive, n'aura finalement été que de courte durée. Selon une information révélée dans le Figaro cette semaine, les prix du…
lun 7 Juil 2014
Dans le cadre de son plan national pour la modernisation des unités de production thermique, le grand chantier de la centrale à charbon EDF de Cordemais (Loire-Atlantique) démarrera en mars 2015 et nécessitera un investissement de 350 millions d'euros. Une…

COMMENTAIRES

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *