Clap de fin pour la centrale à charbon de Bouchain - L'EnerGeek

Clap de fin pour la centrale à charbon de Bouchain

Bouchain_centrale_thermique_credit_edfLa centrale à charbon de Bouchain, près de Valenciennes, a été arrêtée hier mercredi 15 avril après plus de 45 ans d’activité. La fin d’une époque pour sa centaine d’employés, mais également le début d’une nouvelle histoire avec la reconversion du site et l’ouverture prévue en 2016 d’une nouvelle unité CCG (Cycle combiné gaz) qui assurera la pérennité de l’activité de production EDF sur le territoire du Grand Hainaut.

A 15h15 ce mercredi 15 avril 2015 (soit 45 ans, à la minute près, après sa mise en service), la centrale de Bouchain a épuisé pour de bon ses dernières réserves de charbon et stoppé sa production d’électricité. Mise en service en 1970, « la vieille dame » comme on l’a surnommait, ne stockait plus ces derniers temps que quelques milliers de tonnes de charbon (contre plus de 300.000 au plus fort de sa production).

Devant l’ensemble de son personnel (anciens employés inclus) invité pour l’occasion, la centrale a donc procédé à l’ouverture des soupapes et relâché ses dernières colonnes de vapeur.

Mais si le site EDF de Bouchain tire une croix définitive sur le charbon dans le cadre de la modernisation du parc thermique d’EDF, il n’en restera pas moins un haut lieu de la production électrique en France. La vieille centrale sera déconstruite, laissant place à un nouveau moyen de production plus performant, le Cycle Combiné Gaz de Bouchain, une nouvelle unité de production de 575 MW qui sera mis en service en 2016.

Déjà surnommé la « demoiselle », le futur Cycle Combiné Gaz encore en cours de construction, se démarque par sa technologie unique au monde lui assurant des performances techniques et environnementales inédites et un rendement de plus de 61%. Il permettra de maintenir l’activité industrielle et économique d’EDF dans la région.

Le chantier de déconstruction sera quant à lui mené à bien par le Centre de Post-Exploitation, une entité interne du groupe EDF spécialisée dans la réhabilitation des sites dans le respect de la réglementation environnementale. Cette phase de déconstruction devrait durer de huit à dix ans. Signalons que l’emblématique tour aéroréfrigérante de 125 mètres sera conservée pour être réutilisée par la future centrale à gaz.

Crédits photo : EDF

Rédigé par : livingston-thomas

lun 22 Déc 2014
Adrew Cuomo, gouverneur de l’État de New York, a prononcé mercredi 17 décembre l’interdiction totale et définitive de recourir à la technique controversée de la fracturation hydraulique dans l'État qu'il administre. Une décision motivée par les risques environnementaux du "fracking",…
jeu 9 Fév 2017
Alors que l'essence sans-plomb contenant jusqu'à 10% d'éthanol (SP95-E10), est sur le point de devenir la première essence utilisée en France (devant le traditionnel SP95) selon le dernier bilan annuel de la Collective du bioéthanol, une innovation du groupe Global…
mer 13 Fév 2013
Une étude australienne du Bloomberg Energy Finance révèle que l’énergie éolienne serait moins chère que le charbon et le gaz dans ce pays.   La conclusion de cette étude pourrait avoir un impact significatif dans un pays qui tire la…
mar 20 Déc 2016
Selon une enquête réalisée par le cabinet de conseil Arabella Advisors pour l'association DivestInvest et publiée la semaine dernière, les investisseurs internationaux seraient aujourd'hui plus enclin à financer le développement des énergies vertes. Un nombre grandissant d'institutions financières tourneraient même…

COMMENTAIRES

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *