Ghana : comment des enfants s'éclairent en jouant au tourniquet - L'EnerGeek

Ghana : comment des enfants s’éclairent en jouant au tourniquet

@ Empower PlaygroundsLa petite île de Pediatorkope au Ghana n’est pas reliée au réseau national de distribution d’électricité. Les habitants de ce territoire situé dans le Sud-Est du pays se retrouve de ce fait dans l’obscurité la plus totale à la nuit tombée. 

Mais grâce à un dispositif mis en place par l’ONG américaine Empower Playgrounds, les élèves de l’école élémentaire de Pediatorkope peuvent dorénavant s’éclairer pour étudier le soir. Lorsque les enfants utilisent les tourniquets en fer installés dans leur cour de récréation, ils alimentent une batterie qui permet la recharge de lampes LED, très utiles pour faire leurs devoirs une fois la nuit tombée. 

Plus concrètement, pendant les récréations, lorsque les enfants jouent et font tourner des tourniquets en fer, une turbine installée par l’ONG valorise l’énergie mécanique dégagée en alimentant une batterie. Cette dernière va ensuite être utilisé pour charger des lampes LED qui disposent d’une quarantaine d’heures d’autonomie. Ces lampes sont remises aux élèves en fin de journée  afin qu’ils puissent s’éclairer et faire leurs devoirs le soir venu. Ainsi, grâce à l’énergie qu’ils ont générée en jouant dans la journée, les enfants sont dorénavant en mesure de réviser leurs leçons pour le lendemain.

Ce projet baptisé « Merry-go-rounds » aurait d’ores et déjà permis d’améliorer les résultats des élèves. Gerson Kuadegbek, un enseignant de l’école de Pediatorkope, explique à l’AFP qu’ « avant, les enfants avaient de mauvais résultats à l’école, mais grâce à ces lampes, le programme est mieux assimilé ». « Selon nos études, [ce projet] a vraiment permis à ces enfants de faire des progrès dans leur scolarité » ajoute George Thompson le directeur de « Merry-go-rounds ».

A l’heure actuelle, L’ONG américaine a d’ores et déjà installé des turbines sur des jeux pour enfants (tourniquets mais aussi balançoires) dans 42 écoles du pays.

Soulignons qu’en parallèle de l’installation de ces tourniquets producteurs d’électricité, Empower Playgrounds a aussi mis en place une petite unité productrice d’énergie d’origine solaire sur l’île. Pour environ 130 euros (500 cédis), les habitants de Pediatorkope peuvent faire l’acquisition d’une batterie qui, une fois chargée via l’infrastructure solaire, va leur permettre de pouvoir alimenter leurs lampes et téléphones personnels pendant environ 1 mois. La recharge est quant à elle payante et coûte un peu plus d’un euros (5 cédis).

Crédit photo : Empower Playgrounds

Rédigé par : La Rédaction

La Rédaction
Actuellement en déplacement officiel dans différents pays d'Europe, le Premier ministre de l'Inde Narendra Modi est attendu en France à partir du vendredi 10 avril. Une visite pendant laquelle il rencontrera le Président de la République François Hollande, notamment afin…
mer 29 Avr 2015
Elon Musk, le turbulent PDG de la marque d’automobiles électriques américaine Tesla, a annoncé via un tweet que le secret sur sa future batterie domestique serait levé demain, le 30 avril. Toutefois, le quotidien britannique The Guardian s’est procuré quelques…
mar 5 Mai 2015
Le 28 avril 2015, RTE a publié son « Bilan électrique et perspectives 2014 » pour la région Midi-Pyrénées. Avec ce document présenté chaque année, on peut apprendre que cette région possède aujourd’hui le deuxième plus grand parc de production d’électricité d'origine renouvelable…
mar 18 Nov 2014
Barbara Hendricks, ministre allemande de l'Environnement, vient de présenter à ses collègues du gouvernement Merkel III un plan d'action pour lutter contre le réchauffement climatique. Son objectif principal étant de permettre à l'Allemagne d'atteindre en 2020 son objectif de réduction…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *