Jean-Louis Borloo : en Afrique, "l'obscurité, c'est l'obscurantisme" - L'EnerGeek

Jean-Louis Borloo : en Afrique, « l’obscurité, c’est l’obscurantisme »

jl_borloo_photo_FondapolJean-Louis Borloo, ancien ministre de l’Écologie qui préside désormais la fondation « Énergie pour l’Afrique », a profité de son passage à la matinale d’Europe 1, mardi 3 mars, pour présenter en détails « son plan Marshall » pour l’électrification du continent. Un projet, selon ses dires, déjà bien avancé.

Depuis qu’il s’est retiré de la vie politique française, il y a un an, et que son état de santé s’est amélioré, Jean-Louis Borloo s’est lancé dans un ambitieux projet : via sa fondation baptisée « Énergie pour l’Afrique », il s’est lancé dans un ambitieux programme qui vise, en une dizaine d’années, à électrifier l’Afrique.

« C’est un plan de 7/10 ans. On sait envoyer des gens sur la Lune mais là c’est beaucoup plus simple. C’est juste un problème de méthode. On n’a pas de problème de technologie, on n’a pas de problème de réseau. On investit 4 milliards d’euros par an pendant 12 ans en subvention et 200 milliards en prêt », explique M. Borloo pour qui l’électrification de l’Afrique présente un intérêt humain mais également géopolitique et économique.

M. Borloo constate qu’à 14 kilomètres de l’Europe seulement se trouve un continent « qui double sa population en 25 ans » et dont « un quart des mamans seulement a accès à la lumière ». Remarquant que le manque d’électricité est la cause de l’absence de lumière donc , mais aussi d’eau potable, d’éducation, de santé et de croissance, l’ancien ministre français est persuadé que ce « bouleversement majeur (…) mérite un plan stratégique ».

Et pour finir de convaincre, Jean-Louis Borloo affirme que l’électrification de l’Afrique se traduirait par une croissance du PIB européen à hauteur de 3%. « C’est-à-dire la plus grande rentabilité que l’Europe ne pourra jamais faire. C’est notre intérêt. L’Europe c’est croissance quasi zéro. S’il y a 100% d’électrification de l’Afrique, c’est 3% de croissance en Europe. C’est des milliers de milliards d’euros. C’est extrêmement rentable« .

Considéré comme « un visionnaire » par Anne Hidalgo, la maire de Paris, et soutenu par le président du Sénat Gérard Larcher et son homologue à l’Assemblée Nationale Claude Bartolone, Jean-Louis Borloo affirme avoir l’appui du Président François Hollande. « Le gouvernement finance, les réseaux diplomatiques sont à disposition mais c’est fait discrètement ».

Crédit photo : Fondation pour l’innovation politique

Rédigé par : guy-belcourt

mar 18 Juil 2017
Nous savons tous que, selon notre source d'énergie, les prix augmentent fatalement. L'écart sur une année n'a pas forcément d'impact direct pour le consommateur mais l'augmentation est bien là... A l'aide du graphique ci-dessous, L'Energeek a décidé d'analyser le coût…
mar 26 Juil 2016
Installé depuis 2012 à Vendeuvre-sur-Barse dans l'Aube, le projet expérimental Venteea teste des outils de stockage de l'énergie éolienne uniques en France. Enedis (ex-ERDF), porteur du projet, a présenté au mois de juin dernier, à Troyes, les résultats de ces…
jeu 17 Août 2017
Profitant d'une baisse progressive du coût des batteries, de meilleurs subventions publiques et d'un réseau de stations de recharge croissant, la voiture électrique a de beaux jours devant elle et devrait poursuivre son développement à l'international. Un contexte favorable qui…
ven 20 Jan 2017
Si les conditions météorologiques particulièrement froides de ces deniers jours mettent tous les consommateurs à contribution dans un souci de stabilité du réseau d'approvisionnement, adopter des habitudes de consommation énergétique plus responsables est nécessaire tout au long de l'année, pour…

COMMENTAIRES

  • Aucun détail sur les moyens de production et quel en sera le coût. D’ailleurs, avec le Plan Climat qui doit se mettre en place après la fameuse conférence, où trouvera-t-on les fonds pour financer tout cela. C’est un peu léger et Mr Borloo n’est pas un spécialiste de la question; c’est le problème avec les hommes politiques en général et qui ne savent pas où ils vont.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *