Quand la Tour Eiffel se met au vert - L'EnerGeek

Quand la Tour Eiffel se met au vert

éolienne_tour_eiffelAlors que la capitale française recevra très prochainement des centaines de représentants internationaux dans le cadre de la prochaine conférence internationale sur le climat (COP 21), la Tour Eiffel, symbole de Paris, se devait de donner l’exemple dans le sens du développement durable. C’est désormais chose faite conformément à un engagement pris par la Ville de Paris.  Deux éoliennes tournent désormais au cœur de la structure de la Dame de fer.

Prévues dans le cadre de la rénovation du premier étage de la Tour, ces éoliennes à axe verticale ont été installées le jeudi 26 février dernier par la société américaine Urban Green Energy. Hautes de 7 mètres et larges de 3 mètres, ces éoliennes ont été peintes à la couleur de la structure de base et devraient donc passer inaperçues.

Elles ont été fixées à 127 mètres du sol et devraient générer 10.000 KWh d’électricité par an, soit assez pour assurer la consommation énergétique de la boutique du premier étage. Mais une goutte d’eau comparée au 6,7 GWh que représente la consommation annuelle d’électricité de la Tour Eiffel (l’équivalent d’une ville de 3.000 habitants). La Société d’exploitation de la Tour Eiffel (SETE) reconnait en effet que l’installation de ces éoliennes est « assez symbolique » et marque surtout « l’engagement de la Tour en matière de développement durable ».

Mais les éoliennes ne sont pas la seule amélioration apportée à la Tour Eiffel en matière d’économies d’énergies. « Dans chacun des pavillons du 1er étage, la position des vitrages a été revue avec une protection contre les nuisances solaires ce qui permet de réduire de plus de 25% les apports thermiques en période estivale, et donc de réduire la facture énergétique liée à la climatisation », ajoute la SETE.

Des panneaux solaires ont également été installés sur la toiture du Pavillon Ferrié, un système de récupération des eaux de pluie permet désormais d’alimenter les sanitaires tandis que tout le premier étage est équipé en éclairage LED. Des améliorations qui peuvent sembler anecdotiques mais qui permettront à terme de réduire l’empreinte environnementale de la Dame de fer en accord avec le plan Climat de la Ville de Paris.

Crédits photo : Urban Green Energy

Rédigé par : livingston-thomas

jeu 10 Avr 2014
A l’instar du gouvernement allemand qui vient d’annoncer son intention de réduire les subventions accordées aux énergies renouvelables en Allemagne, la Commission européenne suspend le régime dérogatoire dont bénéficient les énergies vertes en Europe. Bruxelles chercher à ouvrir ce secteur…
lun 25 Jan 2016
Mise en cause bien souvent pour son intermittence, l'énergie solaire procure encore aujourd'hui des rendements faibles du fait de certaines limites technologiques et de conditions météorologiques changeantes. Pourtant, comme le fait remarquer Jean-François Guillemoles, directeur de recherche au CNRS, dans le…
mer 3 Fév 2016
L'intégration de panneaux photovoltaïques au bâtiment (toiture ou façade) est une pratique qui se développe chaque année un peu plus. Afin de réduire son empreinte carbone, le distributeur de gaz Cosvegaz a décidé d'intégrer des panneaux solaires sur la toiture…
ven 22 Fév 2013
7 millions d’Africains sans électricité peuvent désormais accéder aux éclairages solaires. Les lampes électriques rechargeables remplacent peu à peu les lampes à kérosène, plus chères et plus polluantes. L’Afrique représente l’un des plus grands marchés du monde pour l’éclairage à…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *