Maintenance nucléaire : Areva vend une technique innovante aux USA - L'EnerGeek

Maintenance nucléaire : Areva vend une technique innovante aux USA

schema_arevaLa multinationale française Areva et le producteur d’électricité américain Exelon ont annoncé la signature d’un contrat, lundi 9 février. Cet accord va permettre à Exelon de prolonger la durée d’utilisation de certains composants de ses réacteurs nucléaires grâce à l’adoption de la technique de maintenance d’Areva baptisée « grenaillage par jet de cavitation ».

Comme l’explique Areva dans son communiqué de presse, le grenaillage par jet de cavitation est une technique qui consiste « à projeter un jet d’eau sous haute pression à la surface des composants afin d’améliorer leurs propriétés matérielles et d’augmenter leur résistance à la corrosion ».

Ce procédé est employé préventivement pour effacer les nombreuses causes de vieillissement des composants des réacteurs à eau bouillante et à eau pressurisée. Le grenaillage par jet de cavitation permet notamment de lutter contre les fissurations des pièces qui composent ces réacteurs.

Cette nouvelle technique facilite, selon Areva, la prolongation de la durée d’utilisation des composants de manière fiable et efficace, notamment dans des espaces difficiles d’accès,  et ce sans risquer d’endommager le matériel. Ce procédé sera utilisé pour la première fois dans les cuves des réacteurs nucléaires de Byron et de Braidwood, situés dans l’Illinois.

« À travers cette technologie développée dans le cadre de son programme Forward Alliance, Areva offre aux électriciens une solution économique et innovante pour renforcer la sûreté des composants nucléaires et prolonger leur durée d’exploitation », a fait valoir Philippe Samama, directeur du Business Group Réacteurs et Services d’Areva.

schema_areva

Crédit photo : Areva

Rédigé par : guy-belcourt

ven 29 Nov 2013
19 experts de l'Agence Internationale de l'Energie Atomique (AIEA) inspectent depuis le lundi 25 novembre la centrale nucléaire endommagée de Fukushima. 7 mois après une première visite, les experts de cet organe international de l'ONU, ont pour mission d'évaluer pendant…
lun 16 Fév 2015
Le réacteur n°2 de la centrale nucléaire du Tricastin, située à Saint-Paul-Trois-Châteaux dans la Drôme, vient de recevoir l'autorisation de fonctionner 10 années supplémentaires. Une permission accordée par l'Autorité de Sûreté Nucléaire (ASN) qui permettra à cette tranche mise en service en…
mer 22 Mar 2017
Annoncée depuis plusieurs semaines dans le cadre du plan de sauvetage du groupe industriel Areva, la participation des entreprises japonaises Mitsubishi Heavy Industries (MHI) et Japan Nuclear Fuel Limited (JNFL) au capital de la nouvelle entité NewCo est finalement entrée…
mar 2 Juil 2013
Selon les résultats d’un récent sondage mené par l’institut Ifop pour le journal Dimanche Ouest France, plus d’un tiers des Français sont favorables à l’énergie nucléaire. En juillet 2011, tout juste quatre mois après la catastrophe nucléaire de Fukushima, 32%…

COMMENTAIRES

  • bonjour ; comment l’exploitant pourra-t-il se rendre compte de l’efficacite de cette operation de grenaillage et au bout de combien de temps ?
    Une telle operation serait-elle envisageable dans le parc nucleaire francais ?
    Merci

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *