EDF et GDF Suez renforcent la coopération énergétique franco-chinoise - L'EnerGeek EDF et GDF Suez renforcent la coopération énergétique franco-chinoise - L'EnerGeek

EDF et GDF Suez renforcent la coopération énergétique franco-chinoise

512px-Muraille_de_Chine_733Par le biais de communiqués de presse publiés le 29 janvier 2015, les entreprises françaises EDF et GDF Suez ont annoncé des succès commerciaux en Chine. En effet, EDF a annoncé la signature d’accords renforçant ses partenariats avec China General Nuclear Power Group (CGN) et Huadian. De son côté, GDF Suez a lui aussi annoncé la signature de plusieurs contrats. Ces annonces interviennent dans le cadre d’un déplacement de plusieurs groupes français à l’occasion de la visite de Manuel Valls en Chine.

Dans le cadre de son déplacement en Chine, le Premier Ministre Manuel Valls est accompagné des dirigeants de plusieurs entreprises françaises, dont des géants de l’énergie tels qu’EDF, GDF Suez ou Areva. Ces groupes souhaitaient renforcer leur implantation dans l’Empire du Milieu. C’est chose faite.

Un communiqué de presse daté du jeudi 29 janvier 2015 annonce que GDF Suez a conclu deux nouveaux contrats en Chine. L’un d’eux concerne la création d’une coentreprise pour des projets d’énergie décentralisée, pour un investissement de 40 millions d’euros sur 20 ans. Le groupe français a également signé avec Beijing Enterprises Group un protocole d’accord d’approvisionnement en gaz naturel.

De son côté EDF est parvenu à renforcer ses partenariats déjà établis en Chine. Un accord avec China General Nuclear Power Group (CGN) vient notamment d’être conclu pour partager les expériences des deux entreprises en matière d’exploitation nucléaire et visant notamment à optimiser les processus de sûreté. Les deux entreprises, collaborent déjà depuis près de trois décennies, ont également évoqué, avec le français Areva et le chinois CNNC,  » des coopérations sur le développement des évolutions par palier des réacteurs de moyenne puissance ». Les opportunités de participer à des chantiers de nouvelles centrales sont importantes en Chine, pays qui, de loin, construit et prévoit de construire le plus de réacteurs au monde.

Un deuxième accord a également été signé entre EDF et Huadian (un des premiers électriciens chinois) pour collaborer en matière de centrales à cycle combiné gaz, d’hydroélectricité et d’énergies renouvelables.

La visite des Français en Chine sera par ailleurs l’occasion pour les dirigeants d’EDF et d’Areva de se rendre sur le chantier de l’EPR de Taishan. La construction de cette centrale nucléaire de troisième génération devrait s’achever à la fin de l’année 2015.

Crédit photo : Viault

Rédigé par : La Rédaction

La Rédaction
dim 2 Oct 2016
Sur son blog Médiapart, le directeur général de wpd offshore France, Vincent Balès, vante le potentiel de développement des énergies marines renouvelables en France et en Europe. Toutefois, afin d’optimiser leur exploitation, l’industriel adresse plusieurs propositions aux pouvoirs publics visant à renforcer…
jeu 14 Juil 2016
La coentreprise Areva H2Gen a inauguré officiellement le vendredi 24 juin dernier une usine de fabrication d’électrolyseurs PEM aux Ulis dans l'Essonne. Cette unité de production unique en France marque une étape déterminante dans le développement technologique de la mobilité…
mer 23 Déc 2015
Alors que l’action vient de perdre 56% en Bourse, Toshiba entame un plan de restructuration et révèle son intention de se recentrer sur son activité nucléaire. Frappé par un scandale financier, le groupe japonais décide de faire le pari de l’atome…
ven 25 Mar 2016
Depuis qu’EDF a accepté de reprendre Areva NP, la filière nucléaire française connait une nouvelle répartition des tâches. Lors de la convention annuelle de la Société française d'énergie nucléaire, on apprenait justement qu’une offre ferme sera prochainement formulée. (suite…)

COMMENTAIRES

  • Une coopération énergétique franco-chinoise est une bonne nouvelle seulement si ce pacte comprend le développement des énergies renouvelables. La Chine est le pays le plus pollueur et elle tient ce titre en partie à cause de sa production d’énergie au charbon. La France n’a pas encore développé à fond l’énergie renouvelable mais c’est un début (chiffres à voir ici http://www.fournisseur-energie.com/edf-bordeaux-1-33100 ). Ainsi, peut-être que main dans la main on peut réussir à tirer les chinois vers le haut.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *