L'éolien et le photovoltaïque confirment leur reprise en France - L'EnerGeek L'éolien et le photovoltaïque confirment leur reprise en France - L'EnerGeek

L’éolien et le photovoltaïque confirment leur reprise en France

énergie_renouvelable_panoramaSi l’incertitude sur les tarifs d’achat et un cadre administratif parfois trop contraignant ont pu freiner durant ces dernières années la croissance des filières éoliennes et photovoltaïques à l’échelle nationale, la situation semble s’être grandement améliorée pour des énergies renouvelables qui font aujourd’hui preuve de dynamisme. En effet, l’éolien et le solaire sont reparties à la hausse en 2013 et poursuivent leur progression à un rythme soutenu en 2014. Une tendance soulignée une nouvelle fois par le panorama des énergies renouvelables en France métropolitaine, publié le mardi 7 octobre dernier par le Syndicat des énergies renouvelables (SER) en collaboration avec les gestionnaires de réseau RTE, ERDF et l’association des distributeurs d’électricité en France (ADEeF). Ce document dénote d’une nouvelle augmentation des raccordements d’éoliennes et de panneaux solaires au premier semestre 2014 et de nouvelles opportunités de développement dans la filière hydroélectrique.

Une progression constante de l’énergie éolienne

La filière éolienne tout d’abord, a enregistré une hausse significative du nombre de raccordements au premier semestre 2014 avec plus de 420 MW de puissance ajoutée contre moins de 248 MW à la même période en 2013. Une augmentation qui fait suite à une période de récession pour la filière éolienne, dont le nombre de raccordements n’avait cessé de diminuer entre 2010 et 2013 et cela en raison des incertitudes liées au tarif de rachat de l’électricité et des délais de procédure administrative. Un contexte général qui s’est largement amélioré depuis l’entrée en vigueur de la loi Brottes en avril 2013, ce qui explique  le nombre croissant de projets en attente.

Plus de 500 projets éoliens sont encore en attente, pour une puissance annoncée de 9.805 MW. Une capacité de production potentielle qui rend donc peu probable un ralentissement des raccordements dans les trimestres à venir et qui semble désormais largement favorisée par un contexte tarifaire plus favorable. Le tarif bonifié de rachat a en effet été maintenu à 82 euros le mégawattheure par un nouvel arrêté tarifaire, en vigueur depuis le 1er juillet dernier.

Le parc éolien français a atteint une puissance installée de 8.575 MW au mois de juin 2014 (soit une progression de 5 % par rapport à la fin de l’année 2013), et a assuré en moyenne 3,7 % de la consommation électrique nationale au premier semestre 2014. Ce taux de couverture a atteint son maximum le 27 octobre dernier à 5h avec 16 %. Pour comparaison, les plus gros taux de couverture en Europe atteignent, en 2013, 34,1% au Danemark et 23,9% au Portugal.

Une production qui reste toutefois assez disparate selon les territoires puisque seules cinq régions de France assurent plus de la moitié de la production éolienne, à savoir, la Champagne-Ardenne, la Picardie, le Centre, la Bretagne et la Lorraine.

Un regain d’activité pour l’énergie photovoltaïque

L’énergie solaire a elle aussi connu une légère amélioration par rapport au premier semestre 2014 avec 397 MW raccordés, soit 9 % de hausse par rapport à la même période en 2013. Elle affiche désormais une puissance installée de 4.763 MW et près de 2.527 MW sont encore en attente de raccordement. A ce rythme, « l’objectif PPI de 5.400 MW à l’horizon 2020 sera atteint avant cette échéance », précise le panorama, même si cette tendance reste encore à confirmer.

Les installations de grande taille, supérieures à 250 kW, constituent ici près de 60 % de la puissance installée sur le semestre. La puissance moyenne des installations raccordées au premier semestre atteint près de 28 kW, contre 15 kW pour l’ensemble du parc

La production photovoltaïque a représenté environ 1,2 % de la consommation électrique nationale au premier semestre 2014, atteignant son maximum en Corse avec 5,8 %. En Europe, le taux de couverture moyen le plus élevé a atteint 7% en Italie et 6,8% en Grèce en 2013.

Mais comme pour l’éolienne, les capacités de production photovoltaïques françaises sont elles aussi assez concentrées puisque seulement six régions regroupent près de 62 % de la puissance installée sur le territoire : Provence-Alpes-Côte-D’azur, Aquitaine, Midi-Pyrénées, Languedoc-Roussillon, Rhône-Alpes et Pays de la Loire.

La région Aquitaine a notamment accueilli 85 MW supplémentaires sur le premier semestre 2014, soit 17 % d’augmentation et confirme ainsi sa seconde place avec une puissance installée de 573 MW, contre 724 MW en Provence-Alpes-Côte-D’azur.

Hydraulique : de nouvelles perspectives pour le première énergie renouvelable de France

Le Panorama sur les énergies renouvelables ajoute ici un état des lieux de la filière hydroélectrique, qui avec 25.434 MW représente 13,8% de la consommation de courant en France métropolitaine et 65 TWh produits entre le 1er juillet 2013 et le 30 juin 2014 . En prenant en compte « la part non renouvelable produite par les installations turbinant de l’eau remontée par pompage » (Step), cette production atteint 70 TWh.

« La production mensuelle varie entre un minimum de 3,8 TWh en septembre 2013 et un maximum atteint en février 2014 avec 6,6 TWh. De manière générale, la production est plus importante les seconds trimestres d’une année calendaire en raison des apports hydrauliques dus à la fonte des neiges », souligne le panorama.

Si cette puissance n’a que très peu évolué depuis les années 1990, 10 TWh/an sont encore mobilisables, essentiellement grâce à de nouvelles installations.

Crédits photo : Sandri Alexandra

Rédigé par : La Rédaction

La Rédaction
ven 30 Jan 2015
Le balai des convois exceptionnels en charge de la livraison de plusieurs tonnes de matériel est désormais terminé. La société Sabella peut enfin s'atteler au montage, sur le site du Port de Brest dans le Finistère, de son hydrolienne prototype.…
sam 30 Avr 2016
Dans le plan de programmation pluriannuelle de l’énergie (PPE), le ministère de l'Energie prévoit l’augmentation de la production électrique d’origine photovoltaïque. Pour tenir cet engagement, l’électricien EDF pourra compter sur le savoir-faire du groupe américain GroSolar, dont il vient de…
mar 24 Fév 2015
Fortement pourvu en ressources géothermiques, le Kenya entend développer au maximum une énergie à la fois peu coûteuse et stable dans sa production. Une stratégie qui lui permet dès aujourd'hui de diminuer le recours aux énergies fossiles, de combler la…
mar 23 Juin 2015
C'est dimanche 21 juin, au terme d'une longue et impressionnante préparation, que l'hydrolienne D10 de la société bretonne Sabella a été chargée sur le Palembang, navire spécialisé dans le transport de charges lourdes. Ce dernier devrait quitter le port de…

COMMENTAIRES

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *