La Bolivie d'Evo Morales va investir 2 milliards dans l'énergie nucléaire - L'EnerGeek

La Bolivie d’Evo Morales va investir 2 milliards dans l’énergie nucléaire

Evo_Morales_Nucléaire_BolivieLe Président bolivien, Evo Morales, a annoncé le jeudi 2 octobre dernier la volonté de son gouvernement d’investir à long terme dans l’énergie nucléaire et de lancer la construction de la première centrale dans le département de La Paz d’ici 2025. Un investissement de plus de deux milliards de dollars.

C’est à l’occasion de la signature d’un projet hydraulique avec une compagnie espagnole, que le Président bolivien a précisé les grandes orientations qu’il souhaite donner à la politique énergétique de son pays. Grand favori des prochaines élections présidentielles du 12 octobre prochain, le Président a ainsi clairement affiché ses ambitions en matière d’énergie nucléaire qui constitue pour lui le seul moyen de libérer son pays de la dépendance énergétique.

S’il avait déjà annoncé son intention de développer l’énergie nucléaire en collaboration avec l’Argentine ou la France, Evo Morales a cette fois exposé un premier plan d’investissement. « Cette énergie nucléaire à des fins pacifiques va être lancée dans le département de La Paz, avec d’ici 2025 un investissement de plus de deux milliards de dollars », a-t-il précisé. Un engagement financier important donc, qui fait suite à la découverte d’un gisement d’uranium dans la province de Santa Cruz par la compagnie minière publique bolivienne. Cette première centrale nucléaire, dont la construction devrait débuter dès cette année, comportera notamment des unités de cyclotron (accélérateur de particules) à usage médical et de recherche.

Très concerné par les questions énergétiques, le Président bolivien mène depuis son arrivée au pouvoir un politique interventionniste forte ayant conduit à un vaste programme de nationalisation des richesses pétrolières du pays et des compagnies d’électricité.

Crédits photo : Alain Bachellier

Rédigé par : La Rédaction

La Rédaction
jeu 3 Jan 2013
Le groupe français Areva, via sa co-entreprise Atmea, qu'il possède avec le japonais Mitsubishi, participe à un appel d'offres concernant la construction d'un réacteur nucléaire en Turquie. Par le biais de Atmea, les groupes Areva et Mitsubishi Heavy Industries (MHI),…
lun 22 Août 2016
L’Autorité de Sureté Nucléaire (ASN) et Electricité de France (EDF) continue de discuter le calendrier du démantèlement du parc nucléaire. Depuis que l’option du « démantèlement immédiat » est privilégiée, l’équipe de France du nucléaire accélère le démantèlement du parc nucléaire tout…
mar 1 Mar 2016
Dans le secteur de la production d'électricité, le suivi de charge désigne la pratique qui consiste à faire varier la puissance de production d'une centrale afin de l'adapter aux pics de consommation. Les unités de production qui affichent de fortes…
lun 15 Sep 2014
Depuis novembre 2013, l'Ukraine fait face une importante crise politique et ses relations avec la Russie se sont détériorées. Cette situation tendue n'a pas seulement mis en lumière des revendications séparatistes, elle a également soulevé des questions d'ordre énergétique. L'Ukraine est fortement…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *