Alstom décroche un contrat dans le projet Smart Grid Vendée - L'EnerGeek

Alstom décroche un contrat dans le projet Smart Grid Vendée

coucher_soleil_vendee_photo_tony newellAlstom a annoncé avoir décroché un contrat relatif à l’intégration des énergies renouvelables dans le cadre du projet expérimental Smart Grid Vendée. Le département dédié aux réseaux électriques de l’industriel français fournira au département de la Vendée son système de gestion de ressources énergétiques distribuées baptisé DERMS (pour « Distributed Energy Resources Management System »).

A l’heure de la transition énergétique, qui vise à basculer sur des modes de production et de consommation énergétiques plus respectueux de l’environnement, le réseau de distribution tricolore est en pleine mutation. Si les grands réseaux ont, pendant longtemps, répondu à la problématique de l’équilibre offre-demande, l’arrivée de nouvelles technologies (énergies renouvelables, voitures électriques…) induisent de nouvelles problématiques (intermittence de la production, fiabilisation du réseau…). Face à ces défis, les industriels du secteur de l’énergie doivent aujourd’hui déployer de nouvelles solutions de gestion et de communication.

La solution e-terraDRBizNet d’Alstom a été conçue à cet effet. Elle est une composante du DERMS entièrement intégrée aux outils d’aide à la décision des opérateurs réseaux. Elle offre à ces derniers un moyen de contrôle actif dans le domaine de la gestion des ressources de production distribuée et de la demande. Elle permet par exemple « l’effacement d’une demande globale de plus de 10 000 MW, soit l’équivalent de plus d’1 million de consommateurs particuliers et plus de 10 000 clients professionnels ».

Le projet Smart Grid Vendée, inauguré le 28 juin 2013, est mené par le SyDEV (le Syndicat Départemental d’Énergie et d’équipement de la Vendée) et ERDF en partenariat avec un consortium composé d’Alstom, RTE, Cofely-Ineo, Legrand et le CNAM. Menée sur une période de 5 ans, cette expérimentation vise à tester un éventail de solutions technologiques intelligentes en vue de répondre aux évolutions du paysage énergétique français (intégration des énergie intermittentes, système de pilotage réseau, sobriété énergétique…).

Crédit photo : tony newell

Rédigé par : La Rédaction

La Rédaction
dim 2 Oct 2016
Vendredi 30 septembre, la présidente de la COP21, Ségolène Royal, et le président du conseil européen, Donald Tusk, ont annoncé que les Vingt-Huit Etats membres de l’Union européenne avaient l’intention de ratifier l’accord de Paris, qui devrait s'appliquer avant le…
mer 19 Juil 2017
Confrontée aux insuffisances d’un réseau électrique vétuste et à la fragilité financière d’une compagnie publique aux abois, la Gambie plonge progressivement dans une crise énergétique de grande ampleur. Les coupures de courant sont presque quotidiennes dans certains quartiers de la…
mer 22 Mar 2017
Plus d'une centaine de chefs d'entreprise et autres décideurs politiques ou économiques ont appelé, dans un manifeste publié mardi 21 mars 2017, les gouvernements de l'Union européenne à s'engager davantage dans la lutte contre le réchauffement climatique. Ils demandent notamment…
ven 9 Fév 2018
Si près de 60% des foyers en France sont toujours équipés de systèmes de chauffage thermiques (au fioul, au gaz ou au bois), les Français seraient pourtant largement favorables à un mix énergétique plus vert pour leur approvisionnement en chaleur.…

COMMENTAIRES

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *