AREVA innove en matière de stockage de l’énergie solaire - L'EnerGeek

AREVA innove en matière de stockage de l’énergie solaire

CLFR_AREVAAREVA  a mis en activité cette semaine son nouveau dispositif de démonstrateur de stockage d’énergie à sels fondus destiné aux installations solaires à haute concentration. Véritable innovation en matière de stockage de l’énergie, ce système devrait permettre d’accroitre et de stabiliser les productions d’énergie solaire.

Issue d’une collaboration entre AREVA et le laboratoire national américain de Sandia, au Nouveau- Mexique, cette innovation associe pour la première fois la technologie CLFR (Réflecteur à miroirs de Fresnel linéaires) mise en place par le groupe industriel français et un système de test à sels fondus.

La technologie CLFR repose sur un ensemble de miroirs qui concentrent le rayonnement du soleil afin d’augmenter la température d’un fluide caloporteur. Il s’agit ici des sels fondus qui sont stockés dans un réservoir surélevé. Le système permet alors d’extraire les sels du premier réservoir maintenu à 290°C, de les réchauffer par la réflexion des miroirs jusqu’à ce qu’ils atteignent une température de 550°C. Une fois ce degré atteint, ils sont transférés dans un autre réservoir de stockage. Lors de ce transfert, les sels fondus transitent par un échangeur thermique et créent ainsi la vapeur nécessaire à la production d’électricité avant de revenir dans le réservoir d’origine et de répéter le processus à l’infini.

Si ce système CLRF avait déjà fait ses preuves, c’est bien le recours aux sels fondus comme fluide caloporteur qui constitue ici la véritable innovation. Ils permettent en effet de faire fonctionner l’installation à haute température sans en augmenter les coûts. Ainsi, le démonstrateur mis en avant par AREVA devrait conduire à l’optimisation des coûts d’exploitation et de maintenance associés à la technologie solaire.

Comme l’affirme Sam Shakir, directeur des activités Énergie Solaire d’AREVA, « l’association de notre technologie CLFR, éprouvée et économique, à l’utilisation des sels fondus nous permet de proposer une solution innovante, fiable et économique pour stocker la chaleur de l’énergie solaire et réinjecter de l’électricité sur le réseau en continu et en toute flexibilité ». Un réel progrès en matière de stockage d’énergie qui devrait donc permettre d’optimiser l’exploitation de l’énergie solaire en générant de l’électricité aussi bien le jour que la nuit.

Soutenu par le Département de l’Énergie américain (DOE), ce projet devrait selon toute probabilité, permettre d’atteindre les objectifs fixés par le DOE lui-même dans le cadre du programme «Sunshot», à savoir, réduire les coûts des installations solaires de $.06 par kilowattheure d’ici à 2020.

Crédits photo : Jrkenneyjr

Rédigé par : La Rédaction

La Rédaction
jeu 15 Jan 2015
Le premier ministre du Cambodge, M. Hun Sen, et l'ambassadeur de Chine au Cambodge, M. Bu Jianguo, ont inauguré lundi 12 janvier le barrage hydroélectrique de Russei Chrum Krom, situé dans la partie Sud-Ouest de la province de Koh Kong.…
jeu 19 Oct 2017
Transformer les milliers de kilomètres de route qui jalonnent le territoire français en autant de centrales de production de chaleur, c'est l'ambition de la société Eurovia, filiale du groupe Vinci, qui teste depuis le mois de juillet 2017 sa technologie…
ven 1 Fév 2013
La société française Serhy, un bureau d'études d'ingénierie et d'exploitation spécialisé dans la production d'énergie hydraulique, a mis en service une nouvelle centrale hydroélectrique dans la commune de Laval, à proximité de Grenoble. 6 années d'études et de consultation ainsi…
mar 23 Sep 2014
Une fois de plus, le Pakistan connaît actuellement de terribles inondations provenant des territoires himalayens et affectant en période de mousson plusieurs millions de personnes dans la région du Cachemire et les provinces alentours. Des catastrophes si récurrentes dans certaines…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *