AREVA innove en matière de stockage de l’énergie solaire - L'EnerGeek

AREVA innove en matière de stockage de l’énergie solaire

CLFR_AREVAAREVA  a mis en activité cette semaine son nouveau dispositif de démonstrateur de stockage d’énergie à sels fondus destiné aux installations solaires à haute concentration. Véritable innovation en matière de stockage de l’énergie, ce système devrait permettre d’accroitre et de stabiliser les productions d’énergie solaire.

Issue d’une collaboration entre AREVA et le laboratoire national américain de Sandia, au Nouveau- Mexique, cette innovation associe pour la première fois la technologie CLFR (Réflecteur à miroirs de Fresnel linéaires) mise en place par le groupe industriel français et un système de test à sels fondus.

La technologie CLFR repose sur un ensemble de miroirs qui concentrent le rayonnement du soleil afin d’augmenter la température d’un fluide caloporteur. Il s’agit ici des sels fondus qui sont stockés dans un réservoir surélevé. Le système permet alors d’extraire les sels du premier réservoir maintenu à 290°C, de les réchauffer par la réflexion des miroirs jusqu’à ce qu’ils atteignent une température de 550°C. Une fois ce degré atteint, ils sont transférés dans un autre réservoir de stockage. Lors de ce transfert, les sels fondus transitent par un échangeur thermique et créent ainsi la vapeur nécessaire à la production d’électricité avant de revenir dans le réservoir d’origine et de répéter le processus à l’infini.

Si ce système CLRF avait déjà fait ses preuves, c’est bien le recours aux sels fondus comme fluide caloporteur qui constitue ici la véritable innovation. Ils permettent en effet de faire fonctionner l’installation à haute température sans en augmenter les coûts. Ainsi, le démonstrateur mis en avant par AREVA devrait conduire à l’optimisation des coûts d’exploitation et de maintenance associés à la technologie solaire.

Comme l’affirme Sam Shakir, directeur des activités Énergie Solaire d’AREVA, « l’association de notre technologie CLFR, éprouvée et économique, à l’utilisation des sels fondus nous permet de proposer une solution innovante, fiable et économique pour stocker la chaleur de l’énergie solaire et réinjecter de l’électricité sur le réseau en continu et en toute flexibilité ». Un réel progrès en matière de stockage d’énergie qui devrait donc permettre d’optimiser l’exploitation de l’énergie solaire en générant de l’électricité aussi bien le jour que la nuit.

Soutenu par le Département de l’Énergie américain (DOE), ce projet devrait selon toute probabilité, permettre d’atteindre les objectifs fixés par le DOE lui-même dans le cadre du programme «Sunshot», à savoir, réduire les coûts des installations solaires de $.06 par kilowattheure d’ici à 2020.

Crédits photo : Jrkenneyjr

Rédigé par : La Rédaction

La Rédaction
jeu 6 Août 2015
L’Agence marocaine pour l’énergie solaire (Masen) a annoncé lundi dernier la création d’Alsolen, une société qui contribuera au développement, à l’industrialisation et à la commercialisation de centrales solaires thermodynamiques. Elle est le fruit d’un partenariat entre Masen, le Commissariat français…
mar 15 Jan 2013
L'Agence internationale pour les énergies renouvelables (Irena) vient de lancer son site internet où est publié le tout premier Atlas mondial sur l'énergie solaire et éolienne. Irena est une agence dont l'objectif est de promouvoir le combat contre le réchauffement…
lun 13 Jan 2014
Le cabinet de marketing américain IHS a publié, mardi 31 décembre, un rapport consacré au secteur de l'énergie solaire  photovoltaïque. Les auteurs de cette étude prévisionnelle estiment que les installations de panneaux solaires vont continuer de progresser en 2014 (après…
lun 28 Jan 2013
EDF EN Canada, filiale de EDF Énergies Nouvelles, a annoncé lundi 21 janvier la mise en service commerciale de deux projets éoliens situés au Québec. Les deux projets concernés, celui de Massif du Sud et le projet phase 1 Lac…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *