Un mois de janvier peu énergivore en raison des températures douces - L'EnerGeek

Un mois de janvier peu énergivore en raison des températures douces

Lignes_haute_tension_Val_d'Oise_SpedonaLe Réseau de transport d’électricité (RTE) a publié son aperçu mensuel sur l’énergie électrique du mois de janvier, jeudi 13 février, sur son site internet. Les températures douces ont fait reculer la pointe de consommation à 82,3 gigawatts (GW). C’est le plus faible niveau observé au cours de ces 10 dernières années.

La température moyenne au mois de janvier se situe à 2,2 °C au dessus des normales de saison, ce qui a permis d’économiser 4 térawatt-heure (TWh) par rapport à janvier 2013. C’est simple la pointe de consommation électrique a atteint 82,3 GW, son plus faible niveau observé au cours du premier mois de l’année depuis 10 ans.

« En janvier 2014, les températures particulièrement douces en cette période ont conduit à une forte modération de la consommation nationale », constate RTE dans son aperçu mensuel. La consommation a baissé de 8,1% par rapport à l’année dernière.

Côté production, le nucléaire progresse de 0,7% et atteint son plus haut niveau depuis janvier 2012. Les ENR ont atteint d’excellent niveau de production. La filière hydraulique repart à la hausse, avec 7 TWh . Les ENR hors hydraulique ont atteint leur meilleur niveau depuis décembre 2012 grâce aux éoliennes.

Plus haut niveau d’exportation depuis 2008

La production d’électricité liée aux combustibles fossiles (pétrole, gaz, charbon) a pratiquement diminué de moitié par rapport à janvier 2013. Cela s’explique par les températures clémentes et la disponibilité du parc nucléaire. Les faibles pics de consommation d’électricité n’ont pas nécessité le recours aux centrales thermiques.

« La consommation nationale modérée, ainsi que des bons niveaux de production nucléaire et hydraulique, ont permis à la France d’atteindre son plus haut niveau d’exportation depuis 2008. Les soldes avec l’Allemagne et l’Espagne sont toutefois importateurs », écrit RTE.

Crédit photo : Spedona

Rédigé par : La Rédaction

La Rédaction
mer 3 Juil 2013
Vendredi dernier a été inauguré le projet « Smart Grid Vendée » qui vise à tester pendant cinq ans plusieurs solutions pour transformer le réseau électrique actuel en réseau intelligent. Jusqu’en 2017 près de 28 millions d’euros seront investis dans cette expérimentation…
mar 4 Fév 2014
Le bilan de RTE (Réseau de transport d’électricité) est paru le jeudi 23 janvier 2014. Il a confirmé la tendance à la stabilisation de la consommation d'électricité en France. Les mesures d'efficacité énergétique semblent donner des résultats.       …
mar 19 Mar 2013
Dans un communiqué du 18 mars 2013, le Premier ministre Jean-Marc Ayrault a annoncé que deux projets d’optimisation de la distribution et de la consommation électrique vont recevoir un soutien de 90 millions d’euros. Ces deux projets, sélectionnés par l’Ademe…
jeu 9 Fév 2017
Si la nouvelle administration au pouvoir aux Etats-Unis ne semble pas vouloir prendre au sérieux le réchauffement des températures, le changement climatique pourrait pourtant avoir de fâcheuses conséquences sur le réseau électrique américain à long terme. Une étude publiée le…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *